Ce soir, TF1 diffuse le premier volet du Seigneur des Anneaux réalisée par Peter Jackson. L'occasion de se rappeler d'un peuple fictif de la saga, les Hobbits, qui vit confiné depuis toujours...

Frodon, incarné par l'acteur Elijah Wood
Frodon, incarné par l'acteur Elijah Wood © Maxppp / New Line Productions

Les Hobbits, le peuple de Frodon Sacquet, le héros de la saga. Des semi-hommes, vivant reclus en Comté, une petite bourgade de la Terre du Milieu. À quelques rares exceptions, les Hobbits ne quittent jamais cet endroit. D'abord parce qu'ils l'adorent, ils le considèrent comme un petit bout de paradis.

Mais aussi parce qu'ils ont peur du monde extérieur. Ils ont peur de l'inconnu. D'une menace qu'ils ne voient pas mais qu'ils pensent présente. Une menace qu'ils imaginent et qui les obsède. 

Au lieu d'affronter cette peur, les Hobbits préfèrent vivre dans leur petit cocon...

Ils ne savent même pas si cette menace est réelle mais dans le doute, ils ne préfèrent pas prendre de risque. Ils restent chez eux, dans ce Comté si chaleureux et… ils s'empiffrent. Et bon sang, ce que ça mange, un Hobbit !

Alors moi, j'y ai beaucoup pensé. Et je crois que face au coronavirus, on est tous devenus des Hobbits. C'est vrai ça, moi aussi je ne sors plus de chez moi par peur d'une chose que je ne peux voir. Et moi aussi je m'y sens bien, chez moi ! Je me suis créé un endroit douillet en opposition à ce monde qui me fait peur. Ma maison, c'est la Comté ! 

Il faut me voir quand je m'empiffre comme un Hobbit... C'est simple : la seule chose qui me différencie de ce peuple, c'est que moi, j'ai Netflix

Alors la question qu'on doit se poser c'est... peut-on être heureux quand on est un Hobbit ? Et la réponse est... non, bien évidemment ! D'abord, parce que les Hobbits ont des poils aux pieds, et ça ce n'est jamais agréable. Mais surtout parce qu'ils vivent dans un bonheur factice, un bonheur qu'ils ont fabriqué de leurs mains. Un bonheur qui n'est jamais le fruit de la rencontre avec l'inconnu. 

Il n'y a qu'à les voir, écoutant avec envie les récits des quelques courageux qui ont été au-delà de leurs frontières. Ils rêvent de parcourir le monde comme je rêve de plage en regardant Koh-Lanta ou de resto en regardant Top Chef. Je rêve seulement parce que malheureusement, je reste cloîtré chez moi. 

Ce soir, quand vous serez devant le Seigneur des Anneaux, pensez à Frodon, ce Hobbit qui a eu le courage de quitter son cocon. Il a pris ses précautions et il s'est lancé... Il a découvert le monde et il a vécu des aventures qu'il n'aurait jamais pensé vivre. Il faut parfois apprendre à dépasser ses peurs pour renouer avec l'essentiel. 

Vous savez quoi ? Je pense qu'il est temps qu'on quitte notre condition de Hobbit pour devenir - nous aussi - des Frodon Sacquet. 

Le Seigneur des Anneaux : la Communauté de l'Anneau, à 21h sur TF1.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.