Le pire n'est jamais sûr : si cette phrase vous semble aberrante, regardez donc LCP ce soir ! Documentaire éclairant sur l'optimisme, pas évident à débusquer en France...

Les Français, vice-champions du monde du pessimisme
Les Français, vice-champions du monde du pessimisme © Getty / Eva Bee

Nous sommes vice-champions du monde ! La France est le deuxième pays le plus pessimiste du monde. 80% des Français n'ont pas confiance en l'avenir. La journaliste Blanche Cabanel-Seo s'est lancée à la recherche de l'optimisme. Son documentaire, diffusé ce soir sur LCP, soulève des questions intéressantes. Le pessimisme hexagonal est-il historique ou culturel ? Et si c'était la faute à Voltaire ? Le philosophe des Lumières est l'auteur d'un conte intitulé Candide ou l'optimisme dans lequel il se moque de ce joyeux drille de Leibniz et voit dans le pessimisme une forme de lucidité intelligente. Ce film incite surtout à faire un travail sur soi-même, en s'appuyant sur cette citation du philosophe Alain :

Le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté.

On peut considérer l'optimisme comme une compétence, une discipline qui s'apprend. Le mot compétence n'est pas anodin, d'ailleurs, car il y a un lien entre l'optimisme et la performance professionnelle.

Dans sa quête de l'optimisme, Blanche Cabanel a notamment croisé Frédéric Lenoir : il évoque l'optimisme naturel des jeunes enfants, qui s’estompe à l'âge de 5-6 ans. Serait-ce la faute de l'école? C'est l'occasion de donner la parole à des enseignants adeptes de l'éducation positive. Si l'optimisme est bien une compétence, peut-on l'inculquer aux enfants ? Documentaire éclairant qui interroge aussi sur la responsabilité des médias et leur addiction aux mauvaises nouvelles. Ne jamais oublier qu'une forêt qui pousse fait moins de bruit qu'un arbre qu'on abat.

A la recherche de l'optimisme, ce soir à 20h30 sur la chaîne LCP.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.