Le jeu animé par Alain Chabat sur TMC reçoit cette semaine Dominique Farrugia et Chantal Lauby. Tous ceux qui ont aimé les Nuls jubilent. Voilà qui offre l'occasion de vanter les mérites de la nostalgie en télévision !

Avez-vous remarqué comme la télévision est un support parfait pour la nostalgie ? Si vous me dites « Olive et Tom » ou « Princesse Sarah », me revient immédiatement au palais le goût du chocolat chaud au retour de l’école. Non, je ne  trempais pas de madeleine dans mon chocolat, mais le processus proustien est bien le même. Ah, les ralentis interminables sur les buts acrobatiques d’Olive et Tom ! Ah, les cheveux bleus et le désespoir immense de cette pauvre Sarah sur qui le sort s’acharnait ! (Pour ceux qui n’ont pas grandi dans les années 1990 : ce sont des dessins animés). Eh bien si l’humour à la télé pouvait se résumer en un seul souvenir, ce serait sans doute une publicité « Barbara Gourde », « Royal Rabin » et « tu t’es vu quand t’as bu  d’l’eau » sont tout aussi cultes. Aujourd'hui, je suis donc nostalgique mais surtout impatiente, parce que les Nuls sont de retour ! Enfin presque : Chantal Lauby et Dominique Farrugia seront mercredi les invités de « Burger Quiz », émission d’Alain Chabat sur TMC. 

"Sclérose en blagues"

Vous  connaissez le principe de ce jeu foutraque et souvent hilarant : une équipe « ketchup » et une équipe « mayo » s’affrontent sur des questions  truffées de vannes et d’absurdité pour gagner des « Miam ». D’après la  vidéo que TMC a diffusée sur les réseaux sociaux, Chantal Lauby et Dominique Farrugia seront donc les deux personnalités de l’équipe ketchup cette semaine ! De quoi faire trépigner tous ceux qui ont aimé les Nuls.

Dominique Farrugia  ne sait plus mimer les lunettes d’aviateur, ou plutôt il ne peut plus alors c’est Patrick Timsit qui s’y colle, candidat de l’équipe adverse avec Anne de Petrini. Et le fait que tout le monde ait bien vieilli devient une  source de gag. Oui, on peut se marrer sur le dos de l’âge, de la maladie (rappelons que Dominique Farrugia souffre de la sclérose en plaque) et du temps qui passe. C’est bien la preuve que la nostalgie n’est pas forcément un sentiment mélancolique. Se souvenir avec gratitude des bons moments passés ne veut pas dire qu’on se désole  du présent. 

Ce  qui est amusant, c’est que cette émission incarnait déjà le retour du passé. « Burger Quiz » était un jeu diffusé sur Canal Plus en 2001, pendant une saison seulement. Il est revenu en 2017, 16 ans plus tard, pour la saison 2. Aujourd’hui, les audiences cartonnent et il y a fort à parier qu’une bonne partie de ceux qui regardent « Burger Quiz » n’étaient pas devant leur télé à l’époque. Preuve que le retour est réussi. C’est surtout une émission qui a les deux pieds dans son époque : les gags, diablement efficaces, racontent l’air du temps.  

Tu bluffes, Martoni

Une question à mille « Miams » : savez-vous d'où vient le mot nostalgie

Figurez-vous que c'était une maladie, au départ. D'ailleurs la construction du mot (sur le même modèle que lombalgie ou névralgie) en atteste. La nostalgie a été inventée par un médecin suisse, au XVIIème siècle, pour décrire les symptômes de certains soldats partis à l’étranger, qui avaient le mal du pays. Ce qui était un trouble psychique et est devenu, au fil du temps, une émotion. On ne s’éloigne pas vraiment de la définition initiale, parce que l’enfance est un territoire perdu. Le temps passé est un pays qu’on aimerait pouvoir visiter à nouveau. Mais puisque ce n’est pas une maladie, on s’abandonne avec délice à la nostalgie, dans une émission à l’humour très contemporain. Et ce d'autant plus qu'Alain Chabat devrait bientôt s'éclipser, l'émission doit continuer sans lui prochainement

« Burger Quizz », mercredi 10 octobre à 21h sur TMC.

Légende du visuel principal:
Ketchup contre Mayo : deux célébrités et un anonyme dans chaque équipe. © R&G Productions / TMC
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.