France Télévisions lance Okoo, une application pour les 3-12 ans. L'occasion de créer un lien entre les générations, grâce à des vieilles émissions remises au goût du jour. Dis maman, tu regardais quoi à la télé quand tu étais petite ?

dAucune chance que les enfants nous écoApplication disponible gratuitement sur les smartphones et tablettes, et via la plupart des box. d mais ne veulent pas quitter leur lit en semaine et vous mettent en retard. Je m'adresse donc à leurs parents ! Si votre progéniture a entre 3 et 12 ans, tendez l’oreille. France Télévisions vient de lancer une nouvelle application, baptisée Okoo. Le titre ne veut rien dire de particulier, mais les deux O sont commodes pour installer deux petits yeux et dessiner un logo en forme de bonhomme. Cette nouvelle offre jeunesse est une manière de compenser la disparition de France 4, prévue pour 2020. Précisons que cela ne calme pas du tout la colère des auteurs de dessins animés. Une filière très dynamique en France que la mort annoncée de cette chaîne jeunesse inquiète.

Une offre sans pub et avec minuteur

Cette application marque en tout cas un changement de stratégie : France Télévisions fait passer le numérique avant l’antenne. Autrement dit, les programmes jeunesse seront d’abord disponibles sur Okoo avant de passer à la télé (sur France 3 et France 5). D’ailleurs, une bonne partie ne passera pas à la télé. Un minuteur permet aux parents de contrôler la durée de visionnage (bonne idée) et un code parental empêche les plus petits de sortir de l’application. Mais surtout, il n’y a pas de pub !

C'est toujours pas sorcier !

Que peut-on voir sur Okoo ? Des séries d’animation : Mouk, le petit ours qui fait le tour du monde, les lapins crétins, Shawn le mouton ou encore Dimitri. Mais aussi des magazines. Et notamment, pour les plus grands (à partir de 7 ans, disons), une émission qui va sans doute vous rappeler quelque chose. On y voit un type dans un laboratoire expliquer des tas de phénomènes scientifiques à grand renfort de maquettes. Il communique via un écran avec un petit camarade qui, ce jour-là, se trouve au sommet du Puy-de-Dôme, avec un scientifique qui aspire les nuages... Alors, vous avez reconnu ?

C’est pas sorcier, bien sûr ! Cette nouvelle version de l’émission culte de vulgarisation s’appelle « c’est toujours pas sorcier ». Fred, Jammy et Sabine ont été remplacés par Cécile, Matthieu et Max (Max Bird sévit aussi sur Youtube, je vous recommande sa chaîne au passage). Le laboratoire n’est plus dans un gros camion, mais dans une cabane posée tout en haut d’un arbre. Et le résultat est toujours aussi passionnant et ludique. Peut-être encore un peu trop sage, mais cela évoluera sans doute au fil des épisodes.  

Esteban, Zia, Tao, les cités d'or...

Ce qui est très malin, de la part de France Télévisions, c’est de construire un pont entre les générations : on a envie de montrer à nos enfants ce qu’on aimait à leur âge. Mais eux veulent des programmes neufs, des programmes d’aujourd’hui. Là, on coche les deux cases. Et puis on peut regarder avec eux, par plaisir nostalgique... En parlant de nostalgie, regardez :

Oui, « les mystérieuses cités d’or » sont aussi sur Okoo ! De quoi jouer à plein la carte de la transmission parents-enfants. Vous trouverez la saison 1 de cette série franco-japonaise, qui date des années 80, mais aussi la saison 3, sortie en 2016, au graphisme bien plus moderne. Une saison 4 est attendue pour 2020... Mais attention, je dois vous prévenir. Parler à ses enfants de l’époque où on était soi-même enfant, c’est prendre le risque d’avoir droit à LA question : "y avait encore des dinosaures, à l’époque ?"

Okoo sur le site de France Télévisions.  vApplication disponible gratuitement sur les smartphones et tablettes, et via la plupart des box. e

  • Légende du visuel principal: Max Bird, Cécile Djunga et Matthieu Duméry, les trois apprentis scientifiques de "C'est toujours pas sorcier". © La Fabrik / ftv
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.