Qui est vraiment le fils du Roi Salmane ? C'est à cette question que tente de répondre le journaliste Antoine Vitkine dans le documentaire que vous verrez ce soir, sur France 5, dans la case "Le Monde en Face".

Très bon choix de sujet tant Mohammed Ben Salmane, dit MBS, intrigue autant qu'il fascine. À 34 ans, il est déjà l'un des hommes forts de la région. Vu d'ici, il est à la fois celui qui a entrainé son pays dans la première guerre de son histoire, au Yémen, mais aussi celui qui a autorisé l'art, le cinéma et les concerts en Arabie Saoudite. Il est celui qui a levé l'interdiction de conduire pour les femmes et qui a leur a accordé des droits. Mais il est aussi celui qui enferme à la pelle opposants et journalistes.

Antoine Vitkine fait le portrait d'un prince complexe, aussi apprécié que controversé. À l'image de son peuple, il est jeune, ouvert au monde et très connecté. Mais il a aussi conscience qu'il dirige un pays très conservateur. Ce pays, il le connait parfaitement. Contrairement aux autres princes, il n'a pas étudié à Princeton ou à Harvard mais à Riyad ce qui lui a permis de ne pas quitter sa famille. 

C'est cette proximité avec son père qui lui a permis de griller la priorité aux autres princes et de devenir le prince héritier malgré son jeune âge et son manque d'expérience politique. On sent dans ce documentaire qu'il a en a toujours rêvé, du pouvoir. 

Présenté comme un homme colérique et autoritaire, Mohammed ben Salmane ne semble être obsédé que par une seule chose : marquer l'histoire de son pays. 

Pour se faire, il engage l'Arabie Saoudite dans de grandes réformes sociétales mais aussi dans la première guerre de son histoire. Il y a 5 ans, lorsque les Houthis, mouvement radical soutenu par l'Iran, tentent de renverser le Yémen voisin, MBS enlise la pétromonarchie dans un conflit armé sans fin alors même que ses principaux soutiens le dissuadaient d'attaquer. 

La guerre au Yémen a fait plus de 100 000 morts et plus de 3 millions de personnes ont dû être déplacés. Cette guerre est un désastre en terme d'image pour l'Arabie Saoudite mais elle a permis à Mohammed ben Salmane de s'offrir une stature de grand chef. Et dans les images d'archive que vous verrez ce soir sur France 5, on sent qu'il en a conscience. Et qu'il se vautre dans cette toute puissance. 

Le travail d'Antoine Vitkine permet de prendre conscience du futur de l'Arabie Saoudite. Les témoins qui apparaissent dans ce film et qui ont, pour certains, côtoyé le Prince semblent être inquiets pour l'avenir du pays. 

Dans ce documentaire, MBS apparaît comme un despote avançant masqué sous un vernis de progressisme. Un portrait terrifiant de celui qui a profité de la maladie de son père pour régner seul sur l'Arabie...

"MBS, Prince d'Arabie" c'est ce soir à 20h50 sur France 5.

  • Légende du visuel principal: Mohammed ben Salmane, prince héritier d'Arabie Saoudite © AFP / Bandar AL-JALOUD / Saudi Royal Palace
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.