La Saint Valentin, c'est un peu la fête nationale de ce jeu télé ! A l'occasion du 14 février, les Z'amours proposent une émission spéciale avec des ados. Des bébés couples que Bruno Guillon, l'animateur, reçoit avec tendresse. Mais au fait, est-il souhaitable de se connaitre par cœur, dans un couple ?

C'est une émission incontournable, qui a été beaucoup parodiée. Ce vendredi 12 février, les Z'Amours proposent une spéciale Saint Valentin (avec deux jours d’avance puisque le 14 tombe un dimanche). C'est le jour le plus important de l’année pour ce jeu télé !

Vous connaissez le principe ? Des candidats en couple. Mieux on connait l’autre, plus on a de chances de gagner. Evidemment, comme je suis pénible, cela me laisse perplexe. L’amour n’a-t-il pas besoin, au contraire, d’une grande part de mystère ? N’est-ce pas parce que l’autre est insaisissable qu’on continue à l’aimer et à le désirer ? Se connaitre par cœur n’est-il pas dangereux en matière de cœur ? 

Des bébés couples

J'ai regardé en avance l’émission de ce vendredi et me suis calmée. D’abord parce que les candidats de cette spéciale sont des ados. Ils ont autour de 17-18 ans. Ce sont des bébés couples, que Bruno Guillon, l’animateur, reçoit avec tendresse. On constate au passage que la jalousie est un sujet important. Les ados (ou en tout cas les six spécimens que nous propose ici France 2) utilisent intensément les réseaux sociaux pour surveiller leur partenaire. C’est très drôle, ou très mignon, ou très flippant, je vous laisse rayer la mention inutile. 

On peut faire pleins de reproches à cette émission, notamment qu’elle est très hétéronormée, malgré la présence de temps en temps de couples homosexuels. On y véhicule de bien jolis clichés sur l’attitude des hommes et celle des femmes dans le couple. Les hommes sont comme ci, les femmes sont comme ça... Mais quand je cesse d’être rabat-joie (parce que ça m’arrive), j’y vois aussi un programme divertissant et attachant. Bien se connaitre, en vrai, c’est joli. Le charme du couple, c’est de partager la vie ordinaire : des anecdotes, des fous-rires, des habitudes, des choses minuscules que seul(e) l’autre connait… et qui peuvent rapporter plein des points quand on participe aux Z’amours ! 

Le bisou et la pancarte

Cette émission est charmante, surtout, parce que les jouent la comédie. C’est particulièrement frappant avec les ados, d’ailleurs. Ils interprètent un rôle avec enthousiasme. Ils font comme ils ont vu qu’il fallait faire en regardant la télé ! Notamment le bisou quand on sort la pancarte et que la réponse est la bonne. Ou alors se donner un coup de pancarte sur la tête. Ou alors faire semblant de bouder lorsque l’autre s’est trompé, etc. etc. Tout cela n’est qu’une comédie, rafraichissante et amusante : le jeu de l’amour et du hasard.

Les Z’amours spéciale St Valentin, vendredi 12 février à 11h20 sur France 2.
 

  • Légende du visuel principal: Bruno Guillon, animateur des Z'amours sur France 2 depuis 2018. © BERNARD BARBEREAU / FTV
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.