Dans cette émission présentée par Stéphane Thébaut, des particuliers nous invitent chez eux pour parler aménagement et décoration d'intérieur. Il est toujours fascinant d'entrer chez les gens, de voir leur décor quotidien...

Depuis lundi, je cherche des bonnes résolutions exclusivement en regardant la télé. Récapitulons. 

A ce stade, un constat s’impose. Ces résolutions concernent ma consommation, ma vie domestique, mon rythme de vie. Mais jamais ma relation aux autres. C’est une honte ! Voici donc la dernière : en 2019, je m'intéresse aux passions de mes collègues de travail.

A commencer par celles de Mathilde Munos, la journaliste aux commandes du 5-7 de France Inter ! Les auditeurs doivent savoir qu'elle me tanne depuis des semaines pour que je consacre une chronique à son émission préférée : La maison France 5, présentée par Stéphane Thébaut. J'ai donc enfin cédé : j’ai regardé cette émission, avec l'espoir de mieux la comprendre. Un peu comme quand un ami vous offre un livre : on le lit en se demandant ce qui lui a plu, on cherche des indices sur lui dans chaque page du roman. 

Voyages immobiles

Que révèle sur elle cette émission ? D’abord, qu'elle aime les voyages immobiles, tout simplement. Dans l'épisode de ce soir, nous sommes dans le Lot et Garonne : le très joli village de Penne-d'Agenais. Mais l’hypothèse du tourisme sur canapé n’est pas suffisante pour expliquer votre intérêt. Parce que le plus gros de La maison France 5 est consacré à la déco et à l'architecture d'intérieur. Des particuliers nous font visiter leur maison et racontent leurs travaux d’aménagement. Cela offre un savoureux jargon : on ne dit pas « ouah, il est grand ce salon » mais plutôt « il y a de beaux volumes ». 

Je crois avoir une autre explication. Quel est le grand intérêt de La maison France 5 ? C’est qu’on va chez les gens. Notamment pour la rubrique « changer », où un architecte d’intérieur se voit soumis à un défi (par exemple, fabriquer une bibliothèque autour  d’un conduit de cheminée tout biscornu). On voit l’intérieur des maisons. Mathilde y trouve sans doute une façon d’assouvir sa curiosité de journaliste ! 

Décor quotidien

« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » se demandait Aragon. « Est-ce ici que les hommes vivent ? » renchérit Mathilde Munos. 

Elle veut connaitre leur décor pour comprendre leur quotidien ! Même si, évidemment, ce sont des demeures cossues, en général, de grands appartements (pardon, « il y a de beaux volumes ») : cette émission nous emmène souvent chez les riches. Au fond, peut-être regardez-vous cette émission comme d’autres lisent des magazines people. Sauf que c’est beaucoup moins voyeuriste, parce que les propriétaires qui ouvrent leur porte le font avec plaisir ! Alors pourquoi se priver ?

La maison France 5 dans le Lot et Garonne, ce soir à 20h50 sur France 5. 

  • Légende du visuel principal: Stéphane Thébaut, animateur de "la maison France 5", le vendredi à 20h50. © Nathalie Guyon / FTV
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.