A voir gratuitement sur Tënk en partenariat avec France Inter, une plongée dans un laboratoire de physique qui se pose des questions savoureuses. Pourquoi les grains de sable des dunes chantent-ils en roulant les uns contre les autres ? D’où vient la forme des feuilles des arbres ? Et qu'est-ce que chercher veut dire ?

Ecoutez le chant des dunes ! Ce physicien essaie de le comprendre.
Ecoutez le chant des dunes ! Ce physicien essaie de le comprendre. © Étienne Chaillou, Mathias Théry - Les Films d'Ici, Arte France

Ne cherchez plus quoi regarder ce soir à la télé. Cherche toujours est disponible gratuitement sur la plateforme Tënk, grâce à un partenariat avec France Inter. Ce film très savoureux et plein de fantaisie a été tourné dans un laboratoire de physique : je mesure combien cette phrase peut sembler bizarre. 

Expliquer les formes de la nature

En réalité, il n’est pas intégralement tourné dans un labo. Parfois, les chercheurs prennent un peu l’air. Les voici en plein désert, en train de prendre des mesures. L’équipe du physicien Stéphane Douady travaille sur les formes dans la nature. Quelle est la logique qui se cache derrière la forme d’une feuille d’arbre, par exemple ? Oui, la physique peut tenter de répondre à cette question, à grands renforts d’expériences, de graphiques et d’équations. Les réponses sont de toute beauté, accompagnées d’images en accéléré de la pousse d’une feuille depuis la sortie de son bourgeon. Et ce laboratoire s’intéresse donc aussi au sable. 

La première fois que je suis allé dans le désert, j'étais fasciné par le paysage des dunes autour de moi. Et en même temps, je ne comprenais rien du tout. Il y a des formes, on imagine intuitivement que ces formes sont en train de bouger mais on ne les voit pas bouger. Je n'arrivais ni à décrire ni à comprendre la logique. J'ai donc voulu chercher à comprendre d'où vient la forme des dunes. 

J'ai appris, grâce à ce chercheur, que les dunes vivaient en collectivité : elles échangent du sable les unes avec les autres, en fonction de la vitesse du vent. Et le plus beau, c’est leur chant. Le chant des dunes. Les grains de sable, quand ils roulent les uns sur les autres, produisent une mélodie, que ces chercheurs en système dynamiques essaient d’expliquer. Pour cela, ils ont fabriqué dans leur labo des dunes de sable miniature, des dunes à l’échelle un millième, et même s’ils sont très sérieux et concentrés, on croirait voir des gosses s’enthousiasmer autour d’un nouveau jouet.  

Chercher c'est trouver

Ce documentaire d’Etienne Chaillou et Mathias Théry date de 2008. Peut-être les découvertes scientifiques ont-elles un peu bougé depuis, peut-être les frontières de la connaissance se sont-elles déplacées, mais peu importe. Car le sujet de ce film, ce ne sont pas les résultats, c’est le chemin pour y parvenir. On fait la connaissance de scientifiques malicieux et flegmatiques, des types très attachants, des geeks à l’humour pince sans rire. Et on est soudain saisi par le vertige de la recherche. Tout commence par une question. Une bonne question qui déclenche l’enthousiasme de la recherche. Mais le problème, c’est qu’il faut faire et refaire et refaire la même expérience avant d’avoir la bonne mesure. Le plus dur n’est pas d’avoir des idées et de faire des expériences, c’est de tenir sur la longueur. Mais on peut aboutir à une autre question, qui n’était pas prévue. Une autre piste. 

Chercher, c’est trouver en permanence, mais ne jamais se satisfaire de ce qu’on trouve.  

Moi qui ai détesté la physique chimie au lycée, j’ai terminé ce documentaire avec un regret : pourquoi ne m’a-t-on jamais dit, à l’époque, que c’était en fait de la poésie ?   

Cherche toujours (52 minutes) : à voir gratuitement sur Tënk jusqu'au 18/11/2020 en cliquant ici. 

Pour aller plus loin : écoutez la série documentaire (LSD) de France Culture, "la grande aventure de la science". 

L'équipe