Pour Redwane Telha "Larry et son nombril" est-elle LA meilleure série comique de tous les temps. Et il nous raconte comment Donald Trump a réussi à faire la meilleure promo pour cette série, en interprétant mal un gag tiré d'un épisode.

Une comédie imaginée par Larry David, le co-créateur de la très populaire série Seinfeld. Je vous en parlais à ce micro l’année dernière. Une satire qui tourne autour de la vie de Larry David lui même, présenté comme un personnage insupportable et obsédé par sa petite personne.

Alors pourquoi je vous en reparle aujourd’hui ? Et bien parce que la saison 10 a débuté il y a quelques semaines et qu'hier, Donald Trump lui a fait une pub inespérée en se servant d'un extrait de la nouvelle saison pour nourrir sa campagne sur Twitter.

Dans cet extrait, on voit Larry David au volant de sa voiture manquant de renverser un motard. Le motard, bien musclé et barbu comme tout bon cliché de motard, s'arrête pour lui casser la figure.

Mais Larry a un bon réflexe, il s'empare d'une casquette rouge floqué du slogan de Trump "Make America Great Again" qu'il avait dans sa voiture et se la met sur la tête. Et bien évidemment, le gros motard le prend en sympathie puisqu'il est trumpiste pour jouer jusqu'au bout du cliché du motard américain. 

Et ça, et bien ça a beaucoup plu à Trump. Il a pris cet extrait et l'a partagé sur Twitter avec comme message "Les gros durs soutiennent Trump".

Sauf qu'il a oublié de préciser la raison de la présence de la casquette Make America Great Again dans la voiture de Larry David. Beaucoup moins glorieuse pour lui.

Tout commence par une discussion entre Larry et son ami Jeff... Quand il entend que Jeff ne veut pas fréquenter un type qui porte une casquette trumpiste, Larry David, en bon misanthrope qu'il est, décide de s'en acheter une pour repousser toutes les personnes qui oseraient s'approcher de lui.

Le plan fonctionne : il se balade avec toute la journée et les gens s'éloignent de lui comme s'il était contagieux.

Larry David se sert de ce gag pour raconter l'Amérique de Trump à sa manière. Chez les gens comme lui, les artistes, les progressistes, qui habitent dans les beaux quartiers de New York ou de Los Angeles - en bref, les gens raffinés - voter Trump est une abomination. Et la casquette Make America Great Again est vu comme un repoussoir social. 

À l'inverse, chez les gros durs, les tough guy comme dirait Trump, les motards, ceux que Larry David considèrent - il faut le dire - comme des ploucs, c'est tout l'inverse !

Ce sont deux Amériques qui vivent côte à côte sans jamais se comprendre. Sans doute pour cela que Trump se sert fièrement d'un extrait qui était censé moquer ses soutiens. Quand les uns voient des beaufs, les autres voient des hommes, des vrais, des durs à cuire.

Sous cette casquette Make America Great Again, c'est toute la fracture sociale et politique de l'ère Trump qui est mis en exergue par Larry David. On se dit une seule chose après avoir vu cet épisode : Make America United Again. 

Les premiers épisodes de la saison 10 de "Larry et son nombril" sont disponibles sur OCS.

  • Légende du visuel principal: Larry David © AFP / Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.