Ils ont vécu tout le vingtième siècle : et s'ils nous le racontaient ? Quatre hommes et quatre femmes de plus de cent ans se confient. Leurs récits sont accompagnés d'images d'archives et de la voix de Jean-Pierre Darroussin. Un documentaire touchant, passionnant et souvent drôle, servi par un sacré casting !

Les meilleures idées sont souvent les plus simples. Jean-Michel Djian a demandé à des hommes et des femmes de plus de cent ans de nous raconter leur vie. "Un siècle dans leur tête", diffusé mercredi 12 juin sur France 3 est disponible en replay jusqu'au 13 juillet. Ces fringants centenaires sont nés pendant ou juste après la Première Guerre mondiale. Leurs témoignages sont accompagnés de très belles images d’archives, souvent inédites, et de la voix de Jean-Pierre Darroussin pour le commentaire. 

Antoinette, Serge et les autres

On fait donc la connaissance de Pierre, Antoinette, Yvonne, Renée ou encore Serge. Ils et elles étaient cheminot, pharmacienne, institutrice, curé ou chef d’entreprise, en Savoie, à Bordeaux, en Corse ou dans le Nord. Et croyez-moi : les écouter est captivant. La grande Histoire et les petites choses de la vie quotidienne se mélangent tout naturellement. Les privations de la guerre, la messe le dimanche, le Front Populaire, l’indépendance de l’Algérie, l’arrivée de la pilule contraceptive... C’est fou comme ces récits donnent chair à une époque. Et c’est sans doute quand il est question du progrès technique que leur visage s’illumine le plus. 

Il faut saluer le travail de casting. On ne parle jamais du casting pour les documentaires ! Chapeau à Edith Fleury, donc : c’est elle qui a trouvé, avec le réalisateur Jean-Michel Djian, les huit témoins de ce film. Il fallait, bien sûr, des gens qui s’expriment de façon intelligible, et qui incarnent une large palette de position sociale et d’opinions politiques.

Mémoire au long cours

Leur mémoire flanche-t-elle parfois ? Pas tant que ça ! Ils ont aussi été choisis pour leur mémoire exceptionnelle. Aujourd’hui, il y a autour de 25 000 centenaires en France. En 1900, ils étaient seulement cent. Mesure-t-on l’influence de la pyramide des âges sur notre vision de l’Histoire ? C’est la première génération à pouvoir nous transmettre une mémoire au long cours, souvent parcellaire mais toujours sincère. 

Imaginez un peu : en mai 68, Josée était déjà à la retraite. Et elle le dit franchement : elle n’a rien vu venir. Comme les autres, elle regarde aujourd’hui le monde avec distance, fascinée et un peu perdue. Et quand un autre centenaire lâche : « Ce qu’il a vieilli, Giscard », on rit de bon cœur. Valery Giscard d’Estaing a seulement 93 ans !

"Je vous donnerai de mes nouvelles..."

Évidemment, sur les huit, chacun aura ses préférés. Pour moi, ce sont clairement Renée et Antoinette. Renée a, dans le regard, une malice merveilleuse. Quant à Antoinette, elle croit en l’éternité. Sous quelle forme, elle n’en sait rien. On verra bien après, dit-elle. Et d’ajouter dans un sourire : « Comme cet après n’est pas tellement loin, je vous donnerai de mes nouvelles ! »

► « Un siècle dans leur tête » (60 minutes) : mercredi 12 juin, à 23h25, sur France 3, puis en replay.

  • Légende du visuel principal: Serge, Antoinette, Renée ou Pierre ont un siècle à vous raconter. © Squaw / France 3
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.