Ce documentaire singulier et drôle est à voir gratuitement sur Tënk, en partenariat avec France Inter. Jean-Louis Le Tacon filme ses poules au fil des mois, comme dans un journal de bord. Peu à peu, l'air de rien, on s'attache aux gallinacés. Et c'est le lien entre l'animal et l'être humain qui est interrogé.

Jean-Louis Le Tacon et l'une de ses poules. "Ce film s'appelle Voilà", à voir sur Tënk.
Jean-Louis Le Tacon et l'une de ses poules. "Ce film s'appelle Voilà", à voir sur Tënk. © Jean-Louis Le Tacon.

J’ai reçu la semaine dernière quelques courriels d’auditeurs et d’auditrices furax, à l’occasion d’une chronique sur Netflix : je disais aux abonnés à la plateforme de se dépêcher de regarder les films de Jacques Demy avant qu’ils ne soient plus en ligne. Non, ce n’est pas de la pub déguisée ! Je pioche partout, pour mes conseils : les chaines de télé, le replay, la VOD, les plateformes, les chaines Youtube, etc. Il y a surtout du gratuit, parfois du payant. Mais si j’étais cynique, j’ajouterais que les livres non plus ne sont pas gratuits et qu’on nous reproche rarement d’en parler.

Aujourd’hui, je vous invite à vous connecter sur Tënk. Une plateforme de documentaires dont je parle souvent ici, parce que je la trouve formidable. Grâce à un partenariat que Tënk a accepté de conclure avec France Inter, un film est gratuit pendant une semaine : "Ce film s’appelle Voilà". 

Carnet de bord au poulailler

Je vous accorde que le titre ne dit pas du tout de quoi il est question ! Clairement, on n’est pas sur un coup de génie en terme de communication, mais c’est en partie le sel de ce film : il fait un pas de côté. Jean-Louis Le Tacon est un documentariste qui s’est beaucoup intéressé à la politique et au monde ouvrier. Il s’accorde ici une parenthèse en filmant ses poules, dans son jardin ! Ce film de 25 minutes est un peu un journal de bord, qui s’étale sur plusieurs mois. On assiste à la construction d’un poulailler sur pilotis, étape par étape, façon vidéo de bricolage. On découvre comment il prend soin de ses poules, comment il les nourrit et protège les plus faibles des plus fortes. On voit défiler les saisons, dans ce joli coin de campagne. On regarde de temps en temps passer les grues dans le ciel. Tout cela est serein et joyeux, ludique et simple. Et puis surtout, on voit les poules. Peu à peu, on s’attache bigrement à ces jolies bestioles. Et notamment à Julio, le coq. 

Ce qui nous lie aux bêtes

C’est un film tout simple et largement improvisé. Un objet documentaire non identifié. Une petite fenêtre sur la vie d’un poulailler qui fait beaucoup de bien et interroge, l’air de rien, notre rapport aux animaux, notre lien avec eux. Ce qui frappe, c’est l’attachement grandissant d’un être humain pour des gallinacées. D’ailleurs, sur Tënk, ce documentaire appartient à une « escale thématique », comme la plateforme en propose régulièrement : autrement dit, plusieurs documentaires autour d’un même thème. Cette escale s’appelle : « la piste animale, ce qui nous relie ». On y trouve sept documentaires au total, mais… les autres sont payants !

Julio et McEnroe

Peut-être puis-je préciser que Tënk, petite entreprise basée à Lussas en Ardèche, est un peu moins solide financièrement que Netlfix. L’abonnement  coûte 1 euros le premier mois, 6 euros par mois ensuite. Et vous avez accès à des documentaires d’auteur de tous les styles, de tous les formats, de tous les pays, parmi lesquels beaucoup de pépites. Il y a par exemple, en ce moment, un documentaire génial sur John McEnroe, avec Mathieu Amalric en voix off. Le film s’appelle « l’empire de la perfection », c’est un examen à la loupe des colères légendaires du joueur de tennis américain, contre l’arbitre, le public, les journalistes : McEnroe avait besoin d’être sûr que le monde entier était contre lui pour ne devoir ses victoires qu’à lui-même, les arracher au monde, ne les partager avec personne. Cette plongée dans son mental de sportif est époustouflante. Des poules et du tennis, du gratuit et du payant, Julio et McEnroe. Il y en a pour tous les gouts !   

Cliquez ici pour voir "ce film s'appelle Voilà" gratuitement jusqu'au 19/05/2021.

L'équipe