Il parait que le moteur du cabriolet V8 d'Aston Martin fait un bruit délicieux. Mais si on n'est pas féru de bagnoles, Vintage Mécanic sur RMC Découverte, c'est surtout une autre mélodie, dans laquelle on plonge avec délectation : le langage professionnel des garagistes.

Vintage Mecanic
Vintage Mecanic © Abacapress/JeromeDominé

Voilà une émission fascinante, même pour les allergiques aux bagnoles : Vintage Mecanic. Un épisode inédit de l'émission présentée par François Allain sur RMC Découvertes est diffusé ce soir. Je remarque au passage que l’offre télé pour les amoureux de l’auto est assez impressionnante : il y a les deux historiques du dimanche matin (Automoto sur TF1 et Turbo sur M6) mais aussi la TNT : C8 avec Direct Auto et puis RMC Découverte. Depuis la naissance de cette chaîne il y a 5 ans, c’est la surenchère automobile : Wheeler Dealers, Top Gear, qui existe en version américaine, anglaise ou française (on aura l’occasion d’en reparler car elle revient le 3 janvier pour une nouvelle saison, les fans en jubilent d'avance) et Vintage Mecanic, donc. Chaque épisode est consacré à une voiture de collection. Aujourd’hui, vous saurez tout sur un cabriolet mythique cher à James Bond : la V8 volante d’Aston Martin. J’ai regardé toute l’émission en me demandant à quel moment la bagnole allait s’envoler, mais en fait on dit « volante » pour les cabriolets Aston Martin (je vous préviens pour vous épargner la déception). 

Transformer en spectacle un devis chez le garagiste

Le principe est très simple : François Allain achète une voiture de collection, la fait retaper par un garagiste et la revend. C'est tout. Bon, il faut dire que la voiture coûte 180.00 euros. Mais si vous doutiez encore du pouvoir de la télévision pour tout mettre en scène, pour transformer n'importe quelle scène de la vie quotidienne en spectacle, avec du suspens, des personnages, un récit… regardez cette émission. La construction est efficace et ne manque pas d’humour. Résultat, on reste devant sa télé ! Même si parfois, ça va un peu trop loin dans le suspens. Comment ça se passe, vous, quand vous allez chez le garagiste pour un devis ? Dans Vintage Mécanic, plusieurs garagistes sont en concurrence et on force un peu sur les roulements de tambour. Celui qui propose le devis le moins cher gagne le droit de réparer la bagnole. 

Le parler des métiers

Il y a du boulot, sur la V8 de ce soir : des roulements à remplacer, une portière qui grince, des pneus à changer (j’aime autant vous dire que ces pneus-là sont très très rares) et du jeu dans le train roulant. Enfin, je crois. Ce qui me fascine dans cette émission, ce sont les garagistes. Je vous arrête tout de suite, je n’ai a aucun fantasme à révéler. Non, cette émission montre des gens passionnés, qui aiment leur boulot, et c’est un plaisir de les voir travailler, tout simplement. L’amour du travail bien fait est très télégénique. L’épisode de ce soir parle de silent bloc et d’écrou à butée en nylon, je serais même capable de vous expliquer de quoi il s’agit ! Pourtant je me contrefiche des voitures, je préfère le bus. Mais le jargon professionnel, ce « parler des métiers » dont Pierre Perret a fait une encyclopédie il y a quelques années, est une douce musique dans laquelle on se plonge avec délectation. La mélodie est encore plus belle que celle du moteur de l’Aston Martin V8. 

Vintage Mecanic, sur RMC Découverte à 20h50. Avec Sonia Rolland en guest star dans l'épisode de ce soir. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.