Partez en Finlande sur les traces d'une autrice de génie, Tove Jansson. Ou en Grèce pour découvrir une recette synonyme de transmission familiale, les keftedes. Les voyages, dans cette émission d'Arte présentée par Linda Lorin, sont des supports pour raconter des histoires souvent passionnantes.

« Mon amie, ma sœur, songe à la douceur, d'aller là-bas vivre ensemble… » Le titre de l'émission de voyage d'Arte est emprunté à ce si beau poème de Baudelaire : "Invitation au voyage". Un magazine remarquable, dont on entend trop peu parler. 

Une envie de boulettes ?

Présenté par Linda Lorin tous les jours à 16h30 (ou en replay sur le site d'Arte), il aborde le voyage de façon intelligente et souvent originale. Depuis quelques jours, il propose une nouvelle formule, un peu plus longue. Avec une nouvelle rubrique baptisée « papille ». C’est une séquence sans commentaire, sans voix off : un coup de projecteur sur une recette typique d’une région ou d’un pays, filmé sur place. A chaque fois, la personne qui cuisine explique ce que le plat représente pour elle, et ce sont souvent de jolies histoires. Au menu ce mercredi 13 janvier : boulettes de viandes farcies à la fêta ! Nous sommes en Grèce, à Porto Rafti. Pour préparer les keftedes, il faut d’abord faire cuire les oignons et l’ail une demi-heure. Surtout pas moins, explique Evangelia dans sa cuisine :

Il ne faut pas se presser, on a besoin de cette demie-heure. Je vais ensuite malaxer avec la viande, tout doucement, pendant vingt minutes. Plus je malaxe, plus les goûts vont se mélanger, c'est ça le secret. 

Reconnaissez qu’il est apaisant, le bruit de la viande lentement malaxée avec les mains. C’est sa mère qui lui a appris cette recette, et Evangelia l’a transmise à ses enfants. Le temps passé à cuisiner les keftedes raconte une histoire de famille. La cuisine, comme souvent, est affaire de transmission et de souvenir.

Bienvenue chez les Moomins

Eux aussi évoquent des souvenirs d'enfance. Dans l’émission « Invitation au voyage » de ce mercredi, une rencontre avec les Moomins ! Ce sont des créatures très célèbres en Finlande, étranges hybrides dodues de trolls scandinaves et d’hippopotames. Ils sont nés dans les années 1940, inventés par Tove Jansson. Et c’est un voyage sur les traces de cette autrice et illustratrice, devenue une icône féministe, que nous propose Arte. A travers ces personnages à première vue un peu naïf, Tove Jansson a esquissé dans ses livres pour enfants une morale subversive pour son époque. Il faut s’aventurer avec elle dans la vallée des Moomins pour comprendre le vent de liberté qui souffle dans l’esprit de bien des Finlandais.

Cette vallée n’existe pas vraiment, vous vous en doutez. Mais elle est inspirée par l’archipel de Pellinki, dans la mer Baltique. Les images de cet endroit sont d’une beauté renversante. Tove passait des vacances en famille sur l'île luxuriante de Glosolm. Des années plus tard, quand elle crée les Moomins, elle s'inspire de ce décor. Tove Jansson était lesbienne, à une époque où les relations homosexuelles étaient interdites en Finlande. Alors elle et sa compagne ont cherché un refuge où vivre librement : elles se sont installées sur une île déserte, là encore dans l’archipel de Pellinki. Comme un retour dans le paradis insulaire de l’enfance de Tove. 

Voilà pourquoi cette émission de voyage est bien fichue : le décor, même sublime,  n’est jamais une fin en soi. Il sert à raconter une histoire. Et celle de Tove Jansson mérite le détour. Sans parler des boulettes de viande à la feta ! 

« Invitation au voyage », présentée par Linda Lorin, sur Arte à 16h30 ou en replay sur arte.tv.

  • Légende du visuel principal: Linda Lorin anime "invitation au voyage", tous les jours sur Arte à 16h30. © F. Boukla / Arte
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.