Antoine de Maximy, fidèle à son habitude, se tape l'incruste chez les gens. Son émission tournée au Malawi est particulièrement réussie, entre grosses rigolades et rencontres poignantes, sans voyeurisme. A voir sur France 5.

Antoine de Maximy, qui a fait de l’incruste une profession, démarre une nouvelle saison de "j'irai dormir chez vous" sur France 5. Il parcourt le monde depuis une quinzaine d’années avec une caméra braquée sur lui, accrochée à un bras télescopique, et une autre fixée à un harnais, pour filmer autour de lui : il ne faut pas s’étonner de faire des rencontres insolites quand on se ballade avec un accoutrement pareil ! Ce jeudi 14 juin, il nous emmène au Malawi. C’est un épisode qui a déjà été diffusé, mais auquel il a rajouté des scènes initialement coupées au montage et des explications sur les coulisses : l’émission dure 90 minutes au lieu de 52.

Connaissez-vous la capitale du Malawi ?

Le Malawi est l’un des pays les plus pauvres du monde. Un pays, surtout, que l’on connait très mal. Comment s’appelle la capitale ? C’est Linlongwe. (Je ne le savais pas non plus). Ce pays d’Afrique australe regorge de paysages sublimes : c’est la première raison de regarder cette émission. 

Mais Antoine de Maximy a surtout un talent complètement dingue pour se laisser porter par le courant et arriver au bon endroit au bon moment. Il loue une vieille moto franchement pas rassurante, il s’engage sur les pistes cabossées du Malawi. Et tombe sur une scène saisissante. Dans une toute petite pièce, des dizaines de femmes chantent en tapant des mains, pendant qu’un prêtre les exorcise. Certaines d’entre elles s’allongent par terre, elles semblent en état d’hypnose. Inutile de vous préciser qu’Antoine de Maximy est le seul visiteur au milieu des fidèles : pas un seul touriste autour de lui. C’est un peu le fantasme du voyage idéal, un voyage qui n’aurait pas grand-chose à voir avec le tourisme !

Le rire comme outil de communication

Encore une colle : quelle langue parle-t-on au Malawi ? Un peu l’anglais, mais surtout le chichewa. Antoine de Maximy baragouine un anglais approximatif, mais évidemment il ne parle pas chichewa. Alors la communication n’est pas évidente ! Et c’est précisément ce qui fait le sel de cette émission. Je vous ai parlé, il y a quelques mois, de « rendez-vous en terre inconnue », avec Frédéric Lopez : ce qui me chiffonne c’est que l’interprète n’est jamais filmé, on fait comme si la communication était facile et fluide. Eh bien avec Antoine de Maximy, c’est exactement l’inverse : il arrive dans un petit village malawite où tout le monde parle chichewa, personne ne se comprend et … ça fait rigoler tout le monde ! Résultat, on l’invite à partager une assiette de purée de maïs. Ce type rigole avec tout le monde. Son anglais à couper au couteau, son culot et sa bonhomie font partie du personnage, comme ses chemises rouges. Et c’est une façon très honnête de voyager, finalement. Le rire comme premier outil de communication. 

Janet, personnage solaire

Et puis, comme on l’a tous déjà vécu, le rire cède facilement la place à l’émotion. Pendant ce voyage au Malawi, Antoine de Maximy croise le chemin d’une femme bouleversante : Janet, qui elle, parle anglais. Elle est handicapée, il la rencontre alors qu’elle faisait la manche dans la rue. Il s’invite chez elle – c’est une vraie manie !  – et l’énergie de cette femme, son sourire, sa dignité solaire crèvent l’écran. Janet a ému beaucoup de téléspectateurs, qui ont envoyé de l’argent pour elle et ses cinq enfants, alors Antoine de Maximy est retourné la voir pour lui apporter l’argent : il diffuse les images ce soir en bonus. Janet a pu ouvrir une petite épicerie. Et grâce à elle, on met désormais un visage sur le Malawi. 

« J’irai dormir chez vous » au Malawi : jeudi 14 juin à 20h50 sur France 5 (durée 1h30). Et l’émission se poursuit tous les jeudi soirs jusque mi-juillet.

Légende du visuel principal:
Antoine de Maximy, son culot, sa bonhomie et ses deux caméras, en vadrouille au Malawi, pays méconnu d'Afrique australe. © Bonne Pioche Télévision - Antoine de Maximy
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.