Aujourd'hui, on vous parle d'un face à face entre deux icônes du divertissement américain.

David Letterman

72 ans. 40 ans de télé dans les pattes dont plus de 20 ans à la tête d'un des late show les plus puissants du paysage audiovisuel américain. On parle là d'un expert de l'interview promo, d'un maître de la discussion de salon. Il a reçu, dans son émission du soir, l'élite de l'entertainment. Tout ce qu'il y a de plus clinquant en Amérique s'est précipité chez lui. On a même appris récemment que durant toute cette période, il avait accueilli plus de 30 fois Donald Trump dans son fauteuil, lui permettant d'accéder à une immense popularité. Rassurez-vous, l'animateur regrette aujourd'hui mais le mal est fait comme on dit.

Surtout que David Letterman est retraité du petit écran depuis 2015...

Il s'affiche désormais avec sa longue barbe de vieux sage du Midwest sur Netflix où il reçoit ponctuellement des célébrités du monde entier dans un format de moins d'une heure, qui peut se regarder n'importe quand puisque décorrélé de toute actualité. 

Et dans l'un de ces numéros, publié tout récemment, il a reçu l'autre icône du divertissement américain dont je voulais vous parler aujourd'hui : Kanye West. 

Kanye West

Popstar ultime, artiste génial, un homme noir de Chicago dont les tubes ont radicalement transformé la musique au début du XXIe siècle. Si le rap est devenu LE genre majeur ces dernières années, il n'y est pas pour rien...

Kanye West est un artiste rompu à l'exercice médiatique. Il connait la machine par cœur car il s'en est servi pour être l'icône qu'il est aujourd'hui. Il la connait d'autant plus qu'il a épousé Kim Kardashian, madone de l'internet mondial et prêtresse de télé-réalité. 

Pourtant, quand il se retrouve dans ce programme sur Netflix face à ce vieux monsieur qu'est devenu Letterman, Kanye semble nu. Dépourvu de son armure médiatique qu'il endosse habituellement sur les plateaux de télévision.

Et pour cause : c'est sur Netflix donc ce n'est pas de la télé !

C'est autre chose, c'est une scène filmée complètement hors du temps. Et ce n'est pas non plus une interview de David Letterman, c'est une conversation entre deux hommes. L'animateur pose très peu de questions, il préfère écouter son convive. Et, il ponctue le récit du rappeur de réflexions très personnelles qui nous donnent l'impression d'être au centre d'un moment intime entre deux vieux amis.

Il y a de l'authenticité dans cet échange. Il y a de la vérité là où trop d'interviews, aujourd'hui, nous proposent du spectacle. On a le sentiment, ici, que ni Letterman ni Kanye West ne jouent un rôle. Comme si leurs corps médiatiques et leurs corps charnels avaient fusionné. À tel point que l'on ne sait plus s'ils sont devenus leurs personnages médiatiques dans la vraie vie ou s'ils ont - au contraire - réussi à faire tomber le masque face caméra.

Dans cette conversation, Kanye West parle en toute transparence de sa bipolarité, des maladies mentales et même de sa fascination pour l'actuel président des Etats-Unis. Et Letterman l'écoute avec toute la finesse et l'intelligence qui le caractérisent. C'est un moment assez particulier que je vous invite à regarder. Un moment de près d'une heure qui, sans forcément vous plaire, saura vous interpeller. 

"Mon prochain invité n'est plus à présenter", c'est une collection présentée par David Letterman et c'est à voir sur Netflix...

Et, on peut y voir d'autres rencontres passionnantes avec Barak Obama, George Clooney, Elen DeGeneres ou encore Malala Yousafzai.

  • Légende du visuel principal: Sur Netflix, David Letterman fait parler les stars © AFP / EMMA MCINTYRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.