Florilège des programmes télés du week-end. Un documentaire passionnant sur une facette méconnue de Jackie Kennedy. Le déménagement du PS comme métaphore de sa débâcle. Et des parodies hilarantes signées Palmashow : le duo d'humoriste officie désormais sur TF1 après huit ans sur C8.

Le vendredi est un crève-cœur pour moi, il est temps que je le dise haut et fort. Du lundi au jeudi, je vous conseille un programme qui passe le jour-même à la télé. Mais le vendredi, j’ai beaucoup trop de choix et ne m’en sors pas. Vendredi, samedi et dimanche : ce sont trois jours d’émissions, de reportages, de documentaires, de films. Et moi qui ne peux en choisir qu’un seul pour ma chronique !

Jackie Kennedy sur France 5 

Ce week-end, il y a Jackie Kennedy, par exemple. Documentaire diffusé dimanche soir sur France 5. Passionnant. On découvre que la « first lady » était une militante de la première heure pour les droits civiques des Noirs, aux États-Unis. A la mort de JFK, elle a exigé que le cercueil de son mari soit porté, pendant la cérémonie, par des soldats blancs et des soldats noirs. Ça n’a l’air de rien mais c’était un symbole énorme en 1963, la ségrégation raciale déchirait le pays. Un film très bien ficelé sur une facette méconnue de Jackie Kennedy. 

Le PS sur Public Sénat

Mais il y a aussi le déménagement du PS ! « L’adieu à Solférino », samedi soir sur Public Sénat. C’est une autopsie du Parti Socialiste. Un récit de la débâcle du parti qui s’appuie sur les murs : le siège du parti, rue de Solférino, à Paris. Un hôtel particulier qu’il a fallu vendre après la déroute électorale. On décroche la photo de Jean Jaurès qui était au mur, on déménage. Et face à la caméra, les responsables du PS s’interrogent sur les raisons de cette déconfiture. Quiconque a déjà quitté un appartement après un divorce sait bien que les murs racontent la fin d'une histoire. « Comment en est-on arrivés là ? » se demandent en substance les cadres du PS entre deux cartons. Documentaire très éclairant. 

Dignes héritiers des Nuls et des Inconnus

Bon allez, trêve d’hésitations : je vote Palmashow. "Ce soir, c’est Palmashow", vendredi sur TF1. C’est un événement, mine de rien. Parce que ce duo d’humoristes officiait sur C8 (groupe Canal +) depuis huit ans. Leur arrivée sur TF1 est un gros transfert, l’accès à un public beaucoup plus large. Pour ceux qui connaissaient déjà Palmashow, je vous rassure, le passage sur TF1 n’a rien changé à l’humour de David Marsais et Grégoire Ludig, qui sont les dignes héritiers des Nuls et de Inconnus (d'ailleurs Pascal Légitimus et Alain Chabat font des apparitions). Au programme ce soir : une succession de sketchs, dont certains sont très drôles. Et c’est quand ils parodient des émissions de télé qu’ils sont les plus efficaces. Vous connaissez « patron incognito » sur M6 ?  A la sauce Palmashow, avec Benoit Poelvoorde dans le rôle du PDG déguisé en intérimaire, c'est hilarant. 

Joli casting dans l’émission de ce soir, d’ailleurs : Benoit Poelvoorde, mais aussi Florence Foresti, Jérôme Commandeur ou Kad Merad font une apparition. Le Palmashow se moque beaucoup de la télé, mais pas assez pour nous en dégouter. Ça tombe bien : les deux documentaires dont j’ai hésité à vous parler méritaient aussi que je leur consacre une chronique ! 

Récapitulons : 

- Ce soir c'est Palmashow : vendredi 15/02 sur TF1 à 21h.

- L’adieu à Solférino : documentaire de Grégoire Biseau et Cyril Leuthy (90 minutes), samedi 16/02 à 21h sur Public Sénat. 

- Jackie Kennedy, militante de la première heure : documentaire de Maud Guillaumin (52 minutes), dimanche 17/02 à 22h35 sur France 5.

Légende du visuel principal:
Fausses pubs, sketchs et parodies : résultat forcément inégal mais globalement très drôle © Blagbuster / TF1
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.