Netflix diffuse un documentaire édifiant : "Rachel Dolezal, un portrait contrasté". L'histoire d'une femme de 40 ans qui a longtemps été l'une des figures de la cause noire aux Etats-Unis...

Militante active au sein de la NAACP, elle était de toutes les luttes afro-américaines ces dernières années. Rachel Dolezal porte les tresses, a la peau claire mais dit à qui veut l’entendre qu’elle est noire par son père et qu'elle est en fière. Sauf qu’en juin 2015, séisme : ses parents révèlent en direct à la télévision qu’elle est blanche. Et pour cause : ils le sont aussi. Son père noir n’a jamais existé. Rachel Dolezal est authentiquement blanche. Et c’est toute la communauté noire qui se retourne contre elle...

On peut très bien militer pour la cause afro-américaine tout en étant blanche... 

Et à aucun moment on ne lui reproche son engagement militant. Ce qu’on lui reproche, c’est le fait d’avoir masqué sa véritable identité, allant même jusqu’à se maquiller à outrance pour se faire passer pour métisse.

Et même quand la vérité a éclaté, Rachel n’a pourtant pas reculé et a continué d’affirmer qu’elle était noire, peu importe la couleur de ses parents. Elle est noire parce qu’elle se sent noire, c’est son identité et la pigmentation de sa peau n’y change rien. C’est ce que l’on appelle aujourd'hui la transracialité, le fait de ne pas se sentir en accord avec sa filiation.

La race n’étant pas un concept biologique mais un concept social, rien ne l’empêche en réalité d’être noire si elle le souhaite...

Sauf que la question de l’identité est un sujet brûlant aux États-Unis et de nombreux Noirs n’ont pas accepté que Rachel Dolezal se revendique afro-américaine

En se revendiquant Noire, Rachel s'approprie une mémoire et des souffrances qui lui sont inconnus. Ses ancêtres n'étaient pas esclaves et n'ont pas été victimes de ségrégation raciale.

Et c'est toute la question que pose ce documentaire : qu'est-ce qu'être Noir ? Est-ce une histoire ? Une couleur de peau ? Une culture ? Les trois à la fois ?

Pour la petite anecdote, on apprend à la fin du film que Rachel Dolezal a changé son nom. Elle s'appelle désormais Nkechi Amare Diallo. Une manière pour elle de rompre pour de bon avec sa véritable histoire...

"Rachel Dolezal, un portrait contrasté", c'est à voir sur Netflix. Et pour ceux qui ne sont pas abonnés, sachez que vous pouvez bénéficier d'un mois gratuit sans engagement.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.