Diffusée sur la BBC et sur Netflix, cette série en six épisodes est désormais à voir gratuitement sur France 2. Un thriller haletant comme on en voit peu.

Désolée pour les nostalgiques des années 1990 : ce n’est pas le film américain avec Kevin Costner et Whitney Houston qui passe ce lundi soir à la télé, mais la série britannique « Bodyguard », qui date de 2018. Je peux vous assurer qu’il n’y a pas de quoi être déçu, vraiment pas du tout ! Cette série, qui a fait un carton d’audience impressionnant sur la BBC et a ensuite été diffusée sur Netflix, est une pépite. Elle débarque sur France 2, gratuite pour tout le monde. Je vous préviens, c’est très addictif. Mais l’avantage, c’est qu’il n’y a que six épisodes en tout, diffusés en trois semaines, donc ça va, la dépendance n’est pas dramatique. 

C’est l’histoire d’un policier londonien, ancien soldat passé par l’Afghanistan, qui devient garde du corps d’une ministre. Le problème, c’est que la politique menée par la ministre en question est très éloignée de ses idées et valeurs à lui. Elle représente même tout ce qu’il hait. Voilà notre garde du corps tiraillé entre ses convictions et son devoir. Richard Madden, qui interprète le bodyguard, est bluffant. Il a d’ailleurs obtenu le prix du meilleur acteur au Golden Globes 2019.

Qui manipule qui ?

Le garde du corps et la ministre sont de grands professionnels quand il s’agit de masquer ses intentions et ses émotions. Qui manipule qui ? On doute d’eux, on les soupçonne. Le scénario joue avec nos nerfs. On est captivé par leurs failles, aussi, qui sont immenses. David Budd est hanté par ses années de soldat. Julia Montague, la ministre, est pétrie d’ambition mais a beaucoup de mal dans les relations humaines. Ajoutez à cela un rythme haletant, des rebondissements savamment dosés et toujours très bien ficelés : voilà un thriller efficace comme on en voit très peu.

Surtout ne ratez pas le début du premier épisode. David Budd se retrouve dans un train sous la menace d’un attentat terroriste. Cette scène d’ouverture est magistrale. Impressionnante de tension et de maîtrise, aussi bien de la part du personnage que du réalisateur (qui est Français, soit dit en passant : Thomas Vincent réalise trois des six épisodes de cette série signée Jed Mercurio). Je vous garantis des sueurs froides comme rarement. 

Et puis, au cœur de la série, il y a aussi (peut-être, qui sait) des liens imprévus qui se nouent entre le garde du corps et la personnalité qu’il protège… Oui, comme dans le film. Sauf que là, les choses sont beaucoup plus compliquées (et donc plus crédibles). J’espère vous avoir convaincue de n’avoir aucun regret pour Kevin Costner.  

« Bodyguard », série britannique : ça démarre sur France 2 le lundi 16/11. Les deux premiers épisodes sont diffusés à 21h.  

  • Légende du visuel principal: Richard Madden et Keeley Hawes, dans la série «Bodyguard». © BBC
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.