A voir gratuitement sur Tënk : "Les pieds sur terre". Des hommes et des femmes, au chômage ou en grande difficulté, se reconstruisent et retrouvent confiance en eux grâce au travail de la terre.

Le mot est revenu sur le devant de la scène à la faveur du plan pauvreté. Insertion. Un processus un peu abstrait, parfois effrayant pour les premiers concernés, et sur lequel un très beau documentaire vous propose de mettre des visages et des histoires de vie. Le documentaire s'intitule Les pieds sur terre. Normalement réservé aux abonnés de Tënk (une plateforme dédiée aux documentaires d’auteur), il est disponible gratuitement pour les auditeurs de France Inter jusqu'à dimanche 23 septembre.

Voir "Les pieds sur terre" gratuitement (durée 66 minutes).

Les Jardins de Cocagne existent depuis près de trente ans, un peu partout en France, et leur slogan résume très bien les choses : « Vous avez besoin de légumes, ils ont besoin de travail. Cultivons la solidarité. » C'est une association qui vend des paniers de légumes bio, chaque semaine, et qui surtout aide des personnes au chômage ou en difficulté à se remettre en selle en mettant les mains dans la terre. Le maraîchage comme vecteur de réinsertion.

Antoine Bonzon, l'auteur de ce documentaire, a installé sa caméra pendant plusieurs mois aux Jardins de Cocagne de Franche-Comté. Son film montre des hommes et des femmes qui n'avaient plus aucune confiance en eux après des mois voire des années de chômage, et qui peu à peu s'épanouissent en semant et en récoltant des fruits et des légumes. Ils apprennent à travailler en groupe, ils s'approprient un savoir-faire. Et ils voient germer un sens à la vie. 

Le rythme de la nature et celui de l'humain

L'auteur du documentaire, c'est flagrant, aime filmer le passage des saisons. Et son émerveillement face à la nature est assez contagieux. Sa caméra s'attarde aussi sur les mains, sur les gestes de ces maraîchers au travail. Et le parallèle devient évident entre le rythme de la nature et celui de l'insertion. Il faut du temps entre la graine que l'on plante et le légume que l'on récolte. Il faut du temps pour croire en soi à nouveau, quand on a passé deux ans au chômage, à se dire qu'on ne valait rien. 

Apprendre à se relever

Ce film fait preuve d'un grand respect à l'égard des ces hommes et ces femmes parfois cabossés par la vie. Et son plus grand mérite, c'est qu'il ne montre pas une version édulcorée, idéalisée, du travail de cette association. Certains apprentis jardiniers ont de gros problèmes d'alcool. Certains n'aiment pas le travail de la terre. Certains ne s'entendent pas entre eux. L'insertion n'est pas un long fleuve tranquille. Mais beaucoup vont apprendre à se relever. D'ailleurs l'ambition n'est pas de les orienter tous vers les métiers agricoles. Mais plutôt de les aider à se reconstruire en retrouvant un lien avec la nature. La solidarité, ça se cultive. Comme les salades. 

Les pieds sur terre, un documentaire d'Antoine Bonzon (2017, durée 66 minutes, Kaméléon Production). Cliquez ici pour voir le film gratuitement sur le site de TËNK (jusqu'au dimanche 23 septembre). 

Légende du visuel principal:
Semer, récolter, tailler, labourer, et voir renaitre la confiance en soi. Un documentaire sur les Jardins de Cocagne en Franche-Comté. © Kaméléon Production
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.