Nans et Mouts, deux trentenaires hyper attachants, voyagent sans argent ni vêtement, mais avec trois caméras. Ou plutôt : leur périple démarre dans le plus simple appareil et ils trouvent rapidement de quoi se vêtir. Cela donne des rencontres drôles, émouvantes ou surréalistes. A ne pas rater, sur France 5.

Ils sont charmants, ils sont drôles et ils sont tout nus ! C’est même le  principe de leur émission : « Nus et Culottés », dont vous verrez une soirée spéciale ce mardi 18 décembre (trois épisodes tournés au Québec). Depuis 2012, Nans Thomassey et Guillaume Mouton, alias Nans et Mouts, se promènent dans le monde entier avec trois petites caméras. A chaque fois, ils démarrent leur périple complètement à poil et sans un sou en poche. Remarquez, ça tombe bien puisqu’ils n’ont pas de poche. 

Feuille de vigne

Le  voyage de ce soir démarre au bord de lac Saint Jean, au Québec. On admire la chorégraphie des oies sauvages dans un ciel d'orage... et au milieu de ce décor grandiose, nos deux  zigotos nus comme des vers. Une feuille de vigne a été dessinée à l’écran sur leur intimité. Nans et Mouts se fixent d'abord un défi : cette fois, ce sera d’aller jusqu’à Montréal (à 600 kilomètres de là) et de chanter une chanson d’amour à une chanteuse québécoise célèbre.

Il faudra donc trouver des bonnes âmes pour les héberger et les prendre en stop. Mais avant toutes choses, il faut trouver de quoi se vêtir ! Ils font donc le tour du lac, trouvent une vieille serviette et un pantalon pour enfant dans un sale état, qui deviennent un pagne et un short. Et c’est ainsi qu’ils sonnent chez les gens pour demander le gîte et le couvert

L'art de voyager léger

Vous l’avez compris, la tonalité générale est très loufoque : on rigole beaucoup. Mais j’ai rarement pris un tel ascenseur émotionnel. Certains passages sont fichtrement émouvants. Parce que ces gars-là voyagent léger mais trimbalent une sacrée générosité. Peut-être que le dénuement permet de revenir à l'essentiel. Cela donne des rencontres hors du commun. Cette dame de 77 ans qui les accueille chez elle et leur offre des vêtements, se met à parler de son mari, mort il y a quatre ans. Elle raconte qu’elle a pris soin de lui jusqu’au bout. Elle parle aussi de son métier : elle a gardé des enfants toute sa vie, elle a aimé ça plus que tout. Alors l’un de deux voyageurs lui demande : « Et qui s’est occupé de vous ? » Impossible de vous décrire la reconnaissance qui se lit sur le visage de cette femme à ce moment-là. 

Poésie et pragmatisme

Parfois, Nans et Mouts rencontrent de vraies galères pour trouver où dormir, mais leur optimisme est un atout non négligeable. Et la plus belle rencontre de ce voyage, c’est Roger : un passionné de communication radio. Il collectionne les vieux émetteurs.  Il y en a des milliers chez lui. Ce monsieur parle morse couramment ! Cela donne une séquence magnifique. J’ai appris au passage qu’on pouvait utiliser les aurores boréales pour communiquer par radio : le signal rebondit sur l’aurore comme une balle sur un mur. J'espère que c'est vrai, parce que c'est si joli. Mais sinon, il y a un bazar monumental chez Roger, alors nos deux voyageurs vont l’aider à ranger sa maison ! Voilà comment on passe en une seconde de la poésie au  pragmatisme.  

Et le défi de la chanteuse québécoise alors, l'ont-ils relevé ? Oui ! Mais je ne vous dirai pas quelle chanteuse ils ont rencontré, pour ménager le suspense. En tout cas, cette émission donnerait presque envie d’adopter leur devise pour de  futurs voyages : « Rien ne sert de courir, il faut partir à poil. »

« Nus et culottés », soirée québecoise : mardi 18 décembre sur France 5, à partir de 20h50. 

Légende du visuel principal:
Nans et Mouts voyagent léger mais trimballent une sacrée générosité. © Bonne Pioche
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.