Une centaine d'enfants entre 8 et 12 ans, issus de trois écoles différentes de Limoges, montent un opéra. Deux ans de travail exigeant qui vont les changer profondément. Un documentaire sensible, plein d'énergie et d'humanité, à voir en replay sur France 3 Nouvelle Aquitaine.

Des enfants qui chantent à l'école : le sujet est d'actualité ! C'est un hasard mais la diffusion de ce film tombe à pic, puisque le gouvernement tient à ce qu'il y ait des chorales dans les écoles. Voici un film magnifique, une pépite bourrée d'énergie et d'humanité qui va vous filer la banane en 52 minutes à peine : « De cendre et d'or, une odyssée musicale », documentaire de Rémy Batteault disponible en replay sur le site de France 3 Nouvelle Aquitaine.

Cliquez ici pour voir le film.

Nous sommes à Limoges. Une centaine d'enfants, issus de trois écoles différentes, préparent un opéra : une adaptation contemporaine de Cendrillon. L'objectif, c'est de monter sur la scène de l'opéra de Limoges. Mais avant cela, il faut travailler le chant, la danse, le rythme. C'est un travail de titan qui va occuper ces élèves pendant deux ans. Rémy Batteault les filme avec une infinie tendresse, son travail sur les visages est extraordinaire. D'ailleurs on pense beaucoup au film de Nicolas Philibert, « Être et avoir ». Ces enfants-là sont un peu plus âgés mais l'effet est le même. Celui qui crève l'écran, c'est Ezra, un petit garçon dans la lune, avec ses grands yeux. Il n'est pas très à l'aise au début et se révèle peu à peu : je le verrais bien faire carrière dans l'opéra, même si pour l'instant, il veut être maçon ou DJ ! 

Pudeur et subtilité

Le film est truffé de trouvailles de mise en scène pour nous raconter cette histoire sans voix off ni interview d'adultes, uniquement avec des paroles d'enfants. On voit les gosses bailler, ne pas y arriver, recommencer, s'agacer, s'impatienter, et puis rayonner de fierté. Leur capacité de concentration progresse à vue d'œil.

C'est aussi un film admirable de pudeur. Ce gamin qui veut jeter l'éponge en milieu d'année, par exemple, est filmé de dos. On se doute bien qu'il est en train de pleurer, mais Rémy Batteault ne filme que le prof, en train d'essayer de le convaincre de rester. Beaucoup de subtilité aussi dans la façon de montrer que tous les enfants ne viennent pas du même milieu social : on comprend que certains n'auraient jamais mis les pieds à l'opéra sans ce projet, que d'autres sont issus du conservatoire. Mais inutile d'en faire tout un plat, on le comprend juste en passant, grâce à des scènes de discussions entre les enfants et leurs mères. 

Bienveillance et fermeté

L'intérêt de ce documentaire, ce sont enfin Eve et Sergio, la prof de chant et le chorégraphe qui pilotent ce projet. Leur patience, leur exigence, leur bienveillance avec ces gamins sont simplement impressionnantes. A la sortie d'une séance un peu difficile, Eve dit à un petit groupe d'élèves : 

Tremblez, mais osez. 

Voilà qui résume assez bien le film. 

« De cendre et d'or, une odyssée musicale » : documentaire de Rémy Batteault à voir en replay sur le site de France 3 Nouvelle Aquitaine en cliquant ici. Vous trouverez aussi une captation du spectacle à l'opéra de Limoges pour voir le résultat de ces deux ans de travail !

Pour aller plus loin : le projet Opéra Kids à l'Opéra de Limoges.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.