Ce soir, France 2 diffuse la suite de sa nouvelle série "Il a déjà tes yeux", adaptation d'une comédie du même nom sortie au cinéma en 2017... Une série de - et avec - Lucien Jean Baptiste qui donne la réplique à Aïssa Maïga.

"Il a déjà tes yeux", c'est la suite d'un film qui porte le même nom, avec le même duo d'acteurs et qui avait été vu en salles par plus d'un million de personnes.

L'histoire d'un couple qui n'arrive pas à avoir d'enfant et qui finit par en adopter un. Jusque là rien d'anormal. Sauf qu'ils sont noirs et que cet enfant est blanc. Et ça chamboule leur entourage.

Ça c'était le pitch du le film. La série qui est diffusée ce soir raconte la suite. Et pas besoin d'avoir vu le long-métrage pour comprendre l'intrigue.

Le petit Benjamin est maintenant ado et a un petit frère, Noé, qui est le fils biologique du couple. Un fils blanc et un fils noir dans cette famille, donc.

Les deux frères n'ont rien à voir à l'un et l'autre. L'un est extraverti, dynamique, complètement fou de foot et de danse africaine - ça c'est Benjamin. Noé lui, est timide et préfère consacrer du temps à l'école, où il excelle, et au piano.

Et rien qu'à la construction de ces deux personnages, on sent que cette série a à cœur de démonter les clichés

Les stéréotypes habituels de l'ado noir y sont accolés à l'ado blanc et vice versa. Bon Dieu que ça fait du bien !

Et dans "Il a déjà tes yeux", ces thématiques sont omniprésentes...

Derrière ces airs de comédie, la série se révèle être éminemment politique. Le simple fait qu'elle existe est en soi une victoire politique. Pensez-y, vous en connaissez beaucoup, vous, des séries avec un casting majoritairement noir ?

Vous en connaissez beaucoup des séries françaises où les deux personnages principaux sont noirs ?

Si oui, n'hésitez pas à contacter le CSA puisque chaque année, il épingle les chaînes de télévision françaises pour leur manque de diversité. 

Le CSA  estimait qu'en 2018, 14% des personnages de fiction française étaient non-blancs. 14% seulement. Et quand on dit non-blanc, cela englobe les Noirs mais aussi les Arabes, les Asiatiques,... C'est bien trop peu !

Et en cela, le casting de "Il a déjà tes yeux" est révolutionnaire. Un vent d'air soufflant sur le paysage audiovisuel français. Même si tout n'est pas parfait - je pense notamment au personnage de la grand-mère africaine, un poil too much et manquant sans doute de profondeur - on ne peut que saluer le travail des scénaristes qui ont fait en sorte que cette série ressemble à la France telle qu'on la connait.

Petite chose avant de terminer : résumer "Il a déjà tes yeux" a un simple enjeu de diversité serait un peu malhonnête. C'est une vraie bonne comédie. Avec des dialogues qui sonnent toujours juste et une fine lecture de ce qu'est l'adoption. À regarder, donc.

"Il a déjà tes yeux", diffusé ce soir à 21h sur France 2. Et pour ceux qui n'ont pas vu les deux premiers épisodes de la saison la semaine dernière, ils sont toujours disponibles en replay sur le site de francetv.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.