La plupart sont inconnues du grand public, elles ont pourtant changé le monde. Une série animée, à voir sur le site de France Télévision, brosse le portrait de trente femmes de toutes époques et de tous pays. Des épisodes courts, servis par la même verve engagée et le même humour que la bande dessinée originale.

Série d'animation "Culottées" adaptée de la BD de Pénélope Bagieu
Série d'animation "Culottées" adaptée de la BD de Pénélope Bagieu © Silex Film

On ne se voit plus, on travaille à distance, mais ça n’empêche pas d’avoir des petits gestes les uns envers les autres ! Daniel Morin aime beaucoup Cécile de France. C'est cadeau : vous pouvez l'entendre dans une formidable série animée baptisée "Culottées" où la comédienne interprète tous les personnages. 

"Culottées", une pastille à voir sur France Télévision. 

La série est diffusée sur France 5 mais le plus simple est de tout regarder sur le site de France Télé : il y a trente épisodes, de 3 ou 4 minutes chacun. C’est l’adaptation d’une bande dessinée de Pénélope Bagieu. Un hommage à des héroïnes de tous les pays et de toutes les époques qui, chacune à leur manière, ont changé le monde. Nelly Bly, donc, pionnière du journalisme d'investigation, qui dénonça les tortures pratiquées dans les hôpitaux psychiatriques américains. Mais aussi les sœurs Mariposas, qui luttèrent contre la dictature en République Dominicaine, Tove Jannson, une artiste finlandaise, ou encore la volcanologue française Katia Kraft

Pour ceux qui aiment les bandes dessinées de Pénélope Bagieu, on retrouve dans ces pastilles animées toute l'énergie, la finesse et l'humour qui lui sont propres

Les épisodes sont très enlevés, le rythme bigrement efficace. Et ce qui est remarquable, c'est que les ellipses sont assumées : il ne s'agit pas de dérouler des biographies, de raconter la vie de ces femmes de façon exhaustive... mais de dessiner des repères, des événements marquants, quitte à donner au public envie d'aller se renseigner pour en savoir plus. Après avoir vu l'épisode qui lui est consacré, on va dévorer des articles sur Leymah Gbowee, militante de la paix au Liberia, prix Nobel de la paix en 2011. Un exemple impressionnant de résilience. 

N'hésitez pas à regarder ces vidéos en famille, les enfants devraient adorer. Ce sera l'occasion de leur parler de l'effet Mathilda. 

L'effet Matilda

On désigne ainsi le phénomène qui veut que les travaux d'une femme scientifique bénéficient généralement aux hommes. Et ce qui frappe en effet, quand on regarde ces portraits, c'est que beaucoup de ces femmes ne sont pas aussi connues qu'elles le méritent. Temple Grandin, experte en bien-être animal qui souffre d'autisme et a fait énormément pour changer le regard sur l'autisme. Naziq Al-Abid, activiste syrienne du début du 20ème siècle, et bien d'autres. 

Ce qui est génial, surtout, c'est qu'il n'y a pas de petite histoire, chez les Culottées : Annette Kellerman, inventrice du maillot de bain, la première à s'être débarrassée du ridicule costume que les femmes devaient porter pour se baigner, y trône en majesté, aux côtés d'une astronaute et d'une impératrice. Le point commun entre toutes ces culottées : ce sont des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent ! Le mot de la fin, ce sera une citation de Leymah Gbowee, encore elle, la militante libérienne pour la paix : "il est temps que les femmes arrêtent d'être poliment fâchées".  

« Culottées » : série animée adaptée de la BD de Pénélope Bagieu. C’est à voir sur le site de France Télévision.

=> LIRE : Pénélope Bagieu : "C'est en faisant sauter les verrous que l'égalité homme-femme progressera"

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.