On l'attendait depuis des mois... Ce soir c'est le retour de "Koh Lanta" sur TF1 !

Je crois que vous n'imaginez pas à quel point je suis heureux ce matin. Presque 20 ans que le programme existe et je ne m'en lasse pas. Je retrouve avec toujours autant de plaisir chaque année les aventuriers, l'équipe rouge, l'équipe jaune, le totem d'immunité. Sans oublier bien sûr ce bon vieux Denis Brogniart...

Koh Lanta est un petit miracle télévisuel. À l'heure où la télé est sans cesse concurrencée par d'autres écrans, alors que l'on zappe plus vite que l'éclair, voici une émission qui ne prend pas une ride. On la connait par cœur et pourtant.. on est toujours au rendez-vous saison après saison. 

Un programme qui arrive même à plaire aux plus jeunes d'entre nous. Ceux-là même qui ne sont jamais au rendez-vous des prime time de télévision. Il n'y a qu'à voir ce que sont les réseaux sociaux un soir où est diffusé Koh Lanta. Tout le monde ne parle que de ça. Mention spéciale au basketteur français Evan Fournier qui suit chaque saison depuis sa Floride et qui tweete tout au long de l'émission. C'est toujours très drôle.

Comment expliquer ce succès après quasiment 20 ans d'existence ? 

C’est en grande partie dû à l’immense capital sympathie de son animateur : Denis Brogniart, Tonton Denis comme je me plais à l’appeler.

Il faut dire que j'ai dû passer plus de vendredis avec lui qu’avec certains de mes oncles. La première fois que je l’ai vu, j’avais 10 ans tout pile. C’était en 2002. Sa première saison à l’animation de Koh Lanta. Il n'était pas encore tout à fait chez lui sur les plages d’Asie ou d'Océanie mais on sentait déjà qu’il allait faire partie de la famille.

Tonton Denis, c’est un style, une voix et une chemise toujours impeccable malgré la chaleur tropicale. C'est aussi une flopée d'expressions devenues cultes comme "la sentence est irrévocable".

Denis Brogniart, c'est l'exemple même de l'animateur qui incarne son émission. De la même manière que Sacré Soirée, c'est Foucault ou qu'Intervilles, c'est Guy Lux; Koh Lanta c'est Tonton Denis !

Il y a des patrons de chaînes qui me disent qu'ils préfèreront toujours un bon concept, un bon programme à un bon animateur. D'ailleurs, certaines émissions s'en passent totalement aujourd'hui. Je vous parlais la semaine dernière de Mariés au premier regard, et bien cette émission n'a pas d'animateur.

Ils ne sont pas toujours essentiels à un programme mais Koh Lanta et Denis Brogniart nous rappellent à quel point ils peuvent être précieux. 

Tonton Denis, c'est un phare dans la nuit. Il est notre repère. Les aventuriers changent chaque saison ; pas lui. Les décors changent aussi, on n'est plus sur l'île de Koh Lanta depuis belle lurette. Mais lui est toujours au rendez-vous, peu importe la plage. 

Il est la voix off de l'aventure, aussi. Celle à laquelle on se raccroche quand on n'a loupé les épisodes suivants et qu'on ne comprend pas pourquoi Isabelle ne veut pas partager son bol de riz avec Nathalie.

C'est lui aussi qui incarne la morale dans cette émission. Les participants se trahissent à longueur de journées, mangent en cachette et multiplient les coups bas. Mais lui reste inflexible, il est l'arbitre qui tranche quand ça va trop loin. Il est le patriarche des aventuriers et de tous ceux qui les regardent. 

Ce soir, vous l'aurez compris, je ne regarde pas Koh Lanta. Je retrouve Tonton Denis et ses nouveaux amis. C'est fou comme la télévision qu'on aime a ce pouvoir d'entrer dans nos vies...

Koh Lanta, c'est ce soir à 21h sur TF1.

  • Légende du visuel principal: Image promotionnelle de "Koh Lanta" 2020 ( avec Denis Brogniart à gauche) © TF1
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.