Vendredi dernier, Netflix a mis en ligne la saison 2 de "The Politician", la série de Ryan Murphy. J'ai été ravi de pouvoir replonger dans cette série que j'avais tant aimé la saison passée.

Affiche de "The politicians"
Affiche de "The politicians" © Netflix

Pour ceux qui ne connaissent pas "The Policitian", c'est une comédie qui tourne autour du personnage de Peyton Hobart, un gosse de riche vivant dans une superbe villa en Californie et qui rêve de devenir : Président des États-Unis. 

Un rêve qui l'anime depuis toujours. La politique, c'est sa raison de vivre à lui. Et pour accéder à la Maison Blanche, il sait ce qui lui reste à faire. Gagner des élections, les unes après les autres. Même les plus petites... Dans la première saison, on suivait Peyton se jeter à corps perdu dans une bataille acharnée pour devenir Président, mais du conseil des élèves de son lycée. 

Dans la saison 2, Peyton a grandi, il a 22 ans maintenant

Il n'est plus étudiant. Il s'est installé à New York avec ses amis et se lance dans une vraie élection, cette fois-ci, qui pourrait faire de lui un sénateur d'État.

Sauf que cette élection est loin d'être gagnée d'avance puisqu'elle l'oppose à Dede Standish, baronne de la politique, élue depuis des décennies dans ce district... Ce face à face Dede Standish-Peyton Hobart, c'est un affrontement entre deux générations. Deux visions. Deux manières de faire de la politique.

D'un côté, une femme qui a porté toute sa vie des causes progressistes - l'IVG, les droits civiques, les aides sociales. Qui a battu le pavé à la recherche d'électeurs à convaincre.

De l'autre, un jeune homme qui considère tous ces droits comme déjà acquis. Un candidat qui porte d'autres combats - l'écologie en tête - et qui croit en la force des réseaux sociaux pour faire basculer l'élection.

The Politician est une série connectée avec son temps et la saison 2 l'est encore plus

On a tous vu émerger ces derniers mois - et notamment sur les réseaux sociaux - cet affrontement intergénérationnel entre les progressistes d'hier et les progressistes d'aujourd'hui. 

Une série toujours aussi critique vis à vis de la politique politicienne. Toujours aussi engagée - aussi -  sur les questions sociétales et qui pousse le curseur encore plus loin cette saison s'attaquant même à la structure familiale et au sacro-saint couple.

Bref, The Politician donne à réfléchir mais reste la série légère qu'elle est. Une série sans prétention. Ne vous attendez pas à une grande fresque politique à la House of Cards ou The West Wing...

C'est une comédie colorée, acidulée, un petit bonbon en quelque sorte. Et c'est précisément ce dont on a besoin en ce moment.

The Politician, à voir sur Netflix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.