Nouvelle saison de "Familles nombreuses : la vie en XXL" sur TF1. Une série documentaire qui – comme son nom l’indique – nous plonge dans le quotidien de parents qui ont beaucoup d’enfants…

À quoi, ça sert un programme télé ? À nous divertir ? Oui. À nous instruire ? Pas toujours. À nous aider à tuer le temps ? Ah, ça certainement !

Et si ça ne servait pas aussi à nous comparer ? Je m’étais déjà fait la réflexion en réalité en regardant une émission de débat sur CNews. Je me disais "Ah, qu’est-ce qu’ils sont bêtes". Et donc, de fait, devant la télé, j’avais l’impression d’être intelligent.

Et bah là, c’est pareil ! Sauf que là, on se compare à d’autres parents qui ont des familles nombreuses (et des cernes qui vont avec). Ça permet de relativiser. Et quand on est soi-même parent, on en a besoin. J’en sais quelque chose. Depuis quelques mois, j’ai un bibou à la maison. Et c’est super, je suis le papa le plus heureux du monde.

Alors on ne va pas se mentir hein, ce n’est pas tous les jours facile. Surtout quand il faut écrire une chronique pour France Inter mais que lui a très envie de se faire porter.

Mais bon, je ne vais pas me plaindre. Parce que moi je regarde "Familles nombreuses : la vie en XXL" sur TF1. Et je sais, du coup, qu’un bibou, c’est de la gnognote. 

Dans cette émission, il y a les Bambara qui ont des quadruplés. Et ils sont heureux ! Bon, à l’écran, on voit qu'ils sont crevés. Crevés…. Mais épanouis.

Il y a une autre famille qui six enfants dont un qui présente des troubles autistiques mais qui respirent la joie de vivre. Alors bien sûr que c’est compliqué ! On assiste à des moments de vie pas toujours faciles mais dans "Familles Nombreuses", on n’est pas dans le pathos. Tout se termine toujours bien. C’est de la "télé feel good", presque sirupeuse par moment mais franchement, c’est reposant.

Surtout qu’à 17h30, la télévision avait pris l’habitude de nous proposer des programmes atroces. Je pense notamment à "Quatre mariages pour une lune de miel". Vous savez l’émission où quatre futures mariées devaient noter le mariage de l’autre. Celle qui récoltait les meilleures notes gagnait un voyage. Vous imaginez qu’on n’est pas dans un programme feel good, loin de là. Il y avait des cris, des larmes, de la violence. Et ce n’est pas la télé dont j’ai besoin.

Moi, vous savez, je suis un grand sensible. Du coup, des familles de dix enfants qui, malgré les difficultés, arrivent à s’épanouir, bah ça me touche ! Ce n’est pas forcément la télévision la plus intelligente du monde mais c’est joyeux et c’est sincère. Du coup, on a envie de tout lui pardonner, à cette télé.

En ces temps de sinistrose, j’ai besoin de croire aux contes de fée. "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants" Bah ça existe ! C’est sur TF1 tous les soirs à 17h25 et ça s’appelle "Famille nombreuse : une vie XXL".

  • Légende du visuel principal: "Familles nombreuses : la vie en XXL" : quel est le quotidien de ces familles ? © Getty / Stephen Simpson
L'équipe