Plus de place accordée à l'information, des magazines qui disparaissent temporairement faute de tournage... Tour d'horizon des aménagements proposés par les chaînes de télé.

Harry Roselmack présente 7 à 8 sur TF1
Harry Roselmack présente 7 à 8 sur TF1 © Christophe Chevalin - TF1

Le programme télé est complètement chamboulé. On l’a vu déjà la semaine dernière  : des journaux beaucoup plus longs, certaines émissions filmées depuis le salon de l’animateur - notamment Cyril Hanouna sur C8 - , des invités en duplex de chez eux, plus du tout de public sur les plateaux - comme dans "Quotidien" sur TMC… Bref, la télé, ces jours-ci est très dépaysante. Mais à partir d’aujourd’hui, sur les différentes chaînes, c’est presque une nouvelle grille des programmes qui s’installe. 

A commencer par TF1, qui renforce son offre d’information. « 7 à 8 », magazine du dimanche soir, devient une quotidienne à partir d'aujourd'hui. Vous retrouverez Harry Roselmack tous les soirs juste avant le JT

Arte a aussi adapté sa grille, en raccourcissant un peu l'émission "28 minutes" notamment. 

Y'a plus de saisons !

Et sur M6, deux changements de taille à relever. Une nouvelle émission de cuisine, à partir de demain, avec Cyril Lignac en direct depuis chez lui, ce sera à 18h45. Et puis, dès aujourd'hui, l'après-midi, vous pourrez voir... des téléfilms de Noël ! Mais pourquoi diable ? Parce qu'on a besoin de douceur et de tendresse, affirme la chaîne. Déjà qu'on a l'impression que ce confinement va durer un million d'années... nous voici retournés en décembre. Le temps s'étire à l'infini. Tu parles d'un réconfort !

Plus de "Télématin" sur France 2, qui diffuse désormais la matinale de FranceInfo, animée par Samuel Etienne. Mesure de précaution, parce qu’un membre de l’équipe de Laurent Bignolas a contracté le coronavirus. Du côté des magazines, des émissions enregistrées, il y a deux cas de figures : ceux qui n’ont plus d'inédits à diffuser et ceux qui en ont encore. Ainsi, les émissions de l’après-midi sur France 2, « Ça commence aujourd’hui » et « Je t’aime etc. » sont déprogrammées à partir d’aujourd’hui, faute de stock. Faustine Bollaert et Daphné Burki disparaissent temporairement de l’antenne. A la place, on verra du cinéma. Des grands classiques, du cinéma patrimonial, à montrer aux enfants : "Jean de Florette" aujourd'hui et "Manon des Sources" demain. Sur France 3 au contraire, Samuel Etienne est toujours là l’après-midi, il reste du stock : « Question pour un champion » avait pris beaucoup d’avance dans les enregistrements d’émissions.

En stock, des embrassades !

Quel plaisir de voir les candidats s’embrasser comme du bon pain et se serrer dans les bras ! J'ai contacté Samuel Etienne, il signale que la production essaie de couper au montage un maximum de bisous. Permettez-moi de dire que c'est très dommage ! Au contraire, montrez-nous des bises sonores, des tapes sur l’épaules, des étreintes ! On veut voir du contact ! D’autant plus qu’un bandeau défile à l’écran, pour préciser que le jeu a été enregistré avant le confinement : aucun risque qu'on ait envie de les imiter. 

Alain Chabat, sur TMC, est dans le camp de ceux qui ont un peu de réserve, ouf ! Une émission inédite de "Burger Quiz", garantie sans geste barrière, sera diffusée ce mercredi.  D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi, c’est mon jeu préféré en ce moment, devant ma télé : m’émerveiller quand les gens se serrent la main, m'émouvoir quand ils se chuchotent à l’oreille ou se parlent de près. La transgression suprême, dans un film, c'est un personnage qui touche une rampe d'escalier. Ah, le confinement et ses plaisirs simples... 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.