Armés de leur détecteur de métaux, Andy et Lance sillonnent la campagne pour chercher des pièces d'or. Et si leur trésor était sous leur nez ? Une série tendre, à l'humour délicieusement anglais, disponible gratuitement sur le site d'Arte.

Mackenzie Crook et Toby Jones, charmants chercheurs d'or (et buveurs de bière).
Mackenzie Crook et Toby Jones, charmants chercheurs d'or (et buveurs de bière). © Arte

Qu’ils sont forts, ces British ! La semaine dernière, je vous parlais déjà d’une série britannique, Bodyguard (diffusé en ce moment sur France 2) : un thriller qui tient en haleine et donne des sueurs froides. Eh bien là, c’est exactement le contraire… mais tout aussi formidable. Un rythme apaisé, pas le moindre retournement de situation, un suspens tout à fait supportable, de la douceur, et surtout des personnages bigrement attachants. Cette série a un charme fou ! 

C’est l’histoire de deux gars qui passent leurs week-ends à arpenter la campagne anglaise équipés de détecteurs de métaux. Oui, je sais : présenté comme ça, on n’a pas forcément envie de se précipiter sur cette série. Et pourtant, on devrait. Les trois saisons de « Detectorists » sont disponibles gratuitement sur le site d’Arte : il y a une vingtaine d’épisode au total, d’une demi-heure chacun. 

Empathie et archéologie

Ces deux gentils loosers sont filmés avec une empathie folle. Andy et Lance, deux quarantenaires, ont du mal avec la vie adulte, d’un point de vue professionnel ou amoureux. Ce hobby est leur bouffée d’air frais. Une chasse au trésor permanente ! Ils sont passionnés par l’archéologie, mais franchement pas très dégourdis, et on voit mal comment ils vont la trouver, la tombe d’un grand roi saxon qu’ils cherchent assidument. Une tombe entourée de moult pièces d’or, bien sûr…  A mesure que l’on comprend à quel point Lance et Andy manquent de confiance en eux, on les aime de plus en plus. Et on se désole de leurs pépins. Il y a du romanesque dans la moindre vie minuscule. 

Une engueulade, et la série penche peu à peu vers la mélancolie. On comprend assez vite que le plus beau trésor de ces deux hommes cabossés, c’est leur amitié. Je sais que cette expression est très souvent ridicule ou galvaudée, mais là il me faut l’employer : les petits plaisirs de la vie. Cette série les célèbre avec un humour très anglais et une immense tendresse. Les personnages secondaires ne gâchent rien, qui ont presque tous un grain. Notamment les rivaux de Lance et Andy, deux autres prospecteurs très méchants et qui ressemblent à Simon et Garfunkel. Très drôles ! 

Déconfinés au pub

C'est la série qu’il nous faut en ce moment, surtout ! Voilà deux gars qui passent le plus clair de leur temps libre à se promener à la campagne pendant des heures et à boire des bières au pub. La nature, soit dit en passant, est magnifiquement filmée. Je ne sais pas vous, mais moi en ce moment, je ne veux que ça. Même sous la pluie anglaise. Me promener à ma guise. Et trinquer dans un bar. 

« Detectorists ». Les trois saisons sont disponibles gratuitement sur le site d'Arte.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.