Redwane Telha vous conseille "Guava Island", un film de Donald Glover et Hiro Murai à voir sur Amazon.

Je sais, ça fait bizarre. Amazon, la plateforme d’achat en ligne où l’on trouve tout type de produits, de la visseuse au slip de bain, propose désormais films et séries à la manière d’un Netflix. Cette option s'appelle Amazon Prime Video et elle est accessible à raison de 50 euros par an.

Au départ, j'étais un peu circonspect. Le cinéma, ce n'est pas le métier premier d'Amazon. C'est comme si Carrefour se mettait subitement à produire des films, ça ferait tout drôle. 

Et puis, il faut le dire, la qualité des contenus proposés par la plateforme a balayé mes doutes. On y retrouve des créations de qualité.  Notamment le film dont je vais vous parler aujourd'hui. Il s'appelle Guava Island et c'est un petit bijou signé Donald Glover et Hiro Murai.

Un film signé du duo à qui l'on doit la série "Atlanta" à voir sur OCS

Série dont je suis absolument fan. Je vous en avais déjà parlé l'année dernière. Si ce n'est toujours pas fait, je vous en conjure, regardez les deux premières saisons disponibles sur OCS, vous ne regretterez pas.

Je vous recommande même de regarder Atlanta avant de vous pencher sur Guava Island, le film dont on parle aujourd'hui. Parce qu'il faut connaître un tant soi peu l'œuvre de Donald Glover et de Hiro Murai pour apprécier pleinement ce moyen-métrage.

Guava Island est avant tout une célébration de leur art. On retrouve tout ce qui fait la force d'Hiro Murai à la réalisation. Une gestion de la lumière sans pareil et un montage enlevé qui se combine parfaitement avec la poésie scénaristique de Donald Glover.

Guava Island est un fable musicale racontant l'histoire de Deni Maroon, un jeune artiste de l'île imaginaire de Guava, fou amoureux d'une jeune couturière interprétée par la popstar Rihanna. C'est un idéaliste qui va jusqu'à braver les interdits pour organiser un festival musical sur son île. Deni est incarné par Donald Glover lui-même. 

Et la participation de Glover à ce film ne s'arrête pas là. La bande originale de Guava Island, c'est encore lui. Parce que oui, en plus d'écrire et de jouer, il sait aussi chanter. Childish Gambino, le chanteur derrière le tube très politique "This is America", c'est lui.

Dans Guava Island, il fait d'ailleurs une reprise de ce titre qui prend tout de suite un autre sens... À l'origine, "This is America" était un pamphlet sur l'Amérique des armes à feu et du racisme institutionnel. Dans ce film, la chanson se mue en critique du capitalisme outrancier.

Rien que pour la chorégraphie qui accompagne cette chanson, ça vaut le coup de voir Guava Island. Je ne vous en dis pas plus, c'est sur Amazon Prime Video si vous souhaitez vous faire votre propre avis. Juste une chose... Donald Glover est un artiste majeur du XXIe siècle. Un ovni aux multiples talents qui ne cesse de parcourir les grandes problématiques de notre époque. On ne passe pas à côté d'une œuvre d'un tel génie. À vous de voir, désormais. 

  • Légende du visuel principal: Donald Glover aka Childish Gambino illumine à nouveau l'écran dans "Guava Island" © Allociné
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.