A voir gratuitement sur Youtube, cette série documentaire tournée pendant le premier confinement donne la parole à des hommes et des femmes de vingt ans, un peu partout en France et dans le monde francophone. Mais la crise sanitaire n'est pas le sujet : ces jeunes gens, coincés chez eux, font leur introspection.

Voici une websérie qui a été tournée pendant le premier confinement. Son titre : "La vingtaine en quarantaine". On y voit trente jeunes gens qui racontent de l’intérieur cette période tellement étrange. Ils et elles vivent à Paris, Bobigny, Mulhouse, Rennes, Montréal, Bruxelles ou encore Mayotte. Leur point commun, c’est d’être francophone et d’avoir autour de 20 ans. Je sais ce que vous pensez : on n’en peut plus des récits de confinement. En film, en roman, en vidéo, ras le bol. Eh bien oui, mais non. Parce que là, l’intérêt, ce sont ces jeunes gens. C’est un portrait sensible de leur génération qui se dessine. Deux épisodes sont disponibles pour l’instant, il y en aura deux nouveaux chaque semaine. Le premier concerne l’amitié, le deuxième, l'amour et la sexualité.

L'amour, l'amitié, la famille, les études...

Le réalisateur de cette série documentaire, Irvin Anneix, était en lien avec ces jeunes via Whatsapp. Sur un support qui leur est familier, tous seuls dans leur chambre, privés de leur vie habituelle pour cause de confinement, ils se livrent à une introspection très touchante. Et se posent de sacrées question. Exemple : l’amour est-il utile à ma vie ? Certaines de leurs réflexions bouleversent. D’autres sont drôles. Mais jamais on ne rigole à leurs dépens ! 

Le montage est très fluide, et donne souvent l’impression que les uns et les autres se répondent, dans un vaste cercle de parole. Les épisodes suivants seront diffusés tous les lundis. Ils parleront de la famille, de la religion ou encore des études. Ce dernier, en particulier, est très dur. On voit à quel point tous ces gosses ont du mal à s’accrocher, à choisir leur voie, à croire en un avenir quelconque par les temps qui courent. C’est douloureux, mais il est salutaire de les entendre le raconter eux-mêmes, avec leurs mots, avec leur rapport au temps.

Des ados devenus grands

Irvin Anneix est décidément doué pour faire parler les jeunes générations. Car il était l’auteur d’un autre projet, également disponible en ligne, baptisé "Cher futur moi". Le principe, c’est que des adolescents et adolescentes s’adressent à la personne qu’ils seront dans dix ou vingt ans. A leur moi du futur ! Non, ce n’est pas un exercice narcissique, il s’agit de faire connaissance avec soi-même. Ces vidéos sont très touchantes. Et figurez-vous que certains des ados que l’on voit dans "Cher futur moi" sont aussi dans cette nouvelle série, "la vingtaine en quarantaine". Je peux vous dire que cela fait de l’effet, de les voir grandir, murir, vieillir. Et ça, je ne crois pas que ça ait grand-chose à voir avec la crise sanitaire ! C’est juste… la vie. 

"La vingtaine en quarantaine" : à voir gratuitement sur Youtube. 

  • Légende du visuel principal: Leurs amis, leurs amours, leurs emmerdes... Des jeunes gens de 20 ans se confient sans fard via des vidéos Whatsapp. © Capture d'écran "la vingtaine en quarantaine", Irvin Anneix
L'équipe