Oubliez la longue dame brune avec un corbeau sur l'épaule, Barbara était solaire. Un documentaire à voir en replay sur le site de France 3 Île de France brosse le portrait d'une chanteuse drôle, fantaisiste et un peu fêlée. Un film délicieux truffée de précieuses images d'archives en couleur.

Barbara en liberté, un documentaire de Sandrine Dumarais à voir sur France 3
Barbara en liberté, un documentaire de Sandrine Dumarais à voir sur France 3 © Comic Strip Production

Peut-être en avez-vous marre, de Barbara. Avec le vingtième anniversaire de sa mort, les hommages se sont multipliés. Mais l’anniversaire en question, c’est aujourd’hui : la chanteuse a disparu le 24 novembre 1997, alors j’ai bien le droit d’en parler ce matin ! D’autant que le documentaire de Sandrine Dumarais, à voir sur le site de France 3 Ile de France, dévoile une Barbara méconnue. 

Cliquez ici pour voir le documentaire.

Vous le savez peut-être, Barbara n’aimait pas les interviews, elle se sentait piégée devant une caméra. Pourtant, en hiver 1972, en plein succès, elle accepte d’être filmée en tournée. Les images de ce reportage sont magiques. On la voit sur les routes de France entre deux concerts, en train de tricoter dans la voiture ou arpenter la scène avant le spectacle. Et on découvre une femme solaire loin, très loin, de la longue dame brune avec un corbeau sur l’épaule. Elle est drôle, elle fait le pitre. 

« Il s’agit pas de faire la sotte ! »

Plusieurs séquences devraient vous rappeler des souvenirs si vous avez vu le film de Mathieu Amalric, sorti en septembre au cinéma, car il avait utilisé ces mêmes archives, en les mélangeant avec des nouvelles images, tournées par Jeanne Balibar. Un parti pris artistique qui se défend, évidemment, mais qui m’avait personnellement un peu dérangée : je me sentais piégée, me demandais sans arrêt si c’était bien elle qu’on voyait à l’écran. Ces images brutes, en couleur, en sont d’autant plus précieuses. La chanteuse qui en découvrant la salle où elle doit chanter le soir même s’écrie : « Oulala, ça a un côté cérébral, c’est moderne. S’agit pas de faire la sotte ! ». Celle encore qui s’exclame, quand elle aperçoit un troupeau de moutons sur le bord de la route « Ma parole, c’est un congrès ! » 

Portrait tout en nuances qui la dévoile drôle et mélancolique, exigeante et fantaisiste, magnétique et très accessible. On apprend aussi qu’elle ne dormait jamais dans la ville où on a chanté, mais qu’elle filait directement après le concert dans la ville suivante. Parce qu’on ne reste pas dormir après l’amour.

« Barbara en liberté » : documentaire de 52 minutes signé Sandrine Dumarais, à voir en replay sur le site de France 3 Île de France (diffusion du 20/11/17).

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.