On regarde un Louis de Funès ce soir sur TMC... Le Grand Restaurant, un film de 1966...

Les mésaventures de M. Septime, patron d'un grand restaurant qui porte son nom. M. Septime est un personnage infecte et autoritaire, comme souvent dans les films de Louis de Funès. 

Le Grand Restaurant, c'est le premier film écrit par le comédien. Un film qui repose quasi essentiellement sur son personnage. Louis de Funès est au centre de toutes les scènes, cabotinant plus que jamais... En bref, Louis de Funès fait du Louis de Funès.

Les fans du comédien adoreront mais c'est, à mes yeux,  une œuvre assez anecdotique dans sa filmographie. Pas son meilleur film ni même son pire. 

Mais il faut tout de même regarder le Grand Restaurant ce soir sur TMC pour une et une seule séquence.

Une séquence inoubliable. De nos jours, on utilise le mot "culte" à tort et à travers mais là on peut le dire : il s'agit d'une séquence culte.

Un moment de comédie qui vient au tout début du film et qui nous fait oublier tout le reste. Vous me voyez venir ?

La fameuse séquence du Herr Muller. Je vous raconte : M. Septime donne la recette de son soufflé à la pomme de terre à l’un de ses convives allemands, le Dr Muller. 

Et c'est là qu'on se rend compte de la toute puissance de l'image dans le cinéma de Louis de Funès. À la radio, ses mimiques ne s'entendent pas. ses gestes sont inaudibles. Et je peux vous garantir que sans image, cette séquence perd tout son sens.

Car pendant que M. Septime parle allemand avec son invité, deux ombres apparaissent sur son visage. L'une sur son front, l'autre sous son nez. Lui dessinant une mèche et une moustache qui lui donne soudain des airs d'Adolf Hitler alors qu'il parle d'un soufflé à la pomme de terre.

C'est ça Herr Muller. Un moment de comédie qui ne peut exister sans l'image. Je pourrais vous en parler pendant des heures sans que vous ne puissiez saisir la puissance comique de cette séquence alors qu'il suffirait de n'en voir qu'une poignée de secondes pour tout comprendre de sa drôlerie. 

Vous savez ce qu'on va faire ? Je vais me taire mais en échange, je veux absolument que vous regardiez le début de ce film ce soir. Rien que pour Herr Muller. Rien que pour que l'on puisse s'offrir, tous ensemble, une bonne tranche de rire. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.