Des hommes et des femmes, qui cherchent le grand amour, vivent dans deux appartements séparés. Ils peuvent discuter entre eux, mais pas se voir. Cette émission de téléréalité américaine, à voir sur Netflix, est un antidote très efficace contre la déprime du confinement !

Love is blind
Love is blind © Netflix

Regarder des gens qui se sont confinés volontairement : que demander de mieux?! Le moment est idéal pour succomber aux charmes de « Love is blind », une émission à voir sur Netflix. J’aime autant vous prévenir, c’est très addictif.

Tout est dans le titre : l’amour est aveugle. Des hommes et des femmes, qui ont tous entre 20 et 35 ans environ, vivent dans deux appartements séparés. Les hommes tous ensemble d’un côté, les femmes de l’autre. Des rendez-vous amoureux sont organisés, sur le modèle du « speed-dating » : on se parle à travers un mur, mais sans jamais se voir.

"Tournez manège" moderne

Vous pensez à "Tournez Manège", sans doute ? Netflix nous propose en quelque sortes un remake de cette émission des années 80 sur TF1. La différence majeure, c’est que dans « Love is blind », la rencontre à l’aveugle s’étale sur plusieurs semaines. Chaque candidat peut revoir - ou plutôt réentendre - celui ou celle qui lui plait. Il faut ensuite faire une demande en mariage pour avoir le droit de se rencontrer en vrai ! Ah oui, c’est un peu radical. 

Les rendez-vous ont lieu dans des petits salons très cosy. Chacun boit un verre. L’homme et la femme sont séparés par une simple cloison et ils sont régulièrement filmés d’en haut, pour ajouter de la tension : ils sont si proches et ne peuvent pas se toucher !

Évidemment, on peut formuler un million de critiques. Tout cela est très hétéronormé : les femmes d’un côté, qui rêvent d’un mariage de conte de fées, et les hommes de l’autre, qui ont du mal à montrer leurs sentiments. Ça dégouline de romantisme en plastique, de stéréotypes et de voyeurisme décomplexé. Oui, certes. Mais je vous mets au défi de ne pas vous laisser prendre au jeu, de ne pas crever d’envie de savoir ce qu’il va se passer entre Lauren et Cameron, qui feraient un si beau couple !

Ce qui est très drôle, surtout, c’est que tous les candidats sont très beaux… Alors leur discours sur « le vrai amour qui n’a que faire des apparences » est assez savoureux. D’ailleurs, il est épuisant d’être aussi séduisant, apparemment.

Sites de rencontre et confinement...

Comme on est aux États-Unis, on a droit au passage à quelques clichés made in USA : il y a les catholiques fervents, ceux qui aiment les armes ou ceux qui parlent base-ball au bout de quelques secondes. Et on se croirait, très souvent, dans un formidable roman-photo. 

Bref, « Love is blind », par temps de confinement, c’est LE remède idéal à la déprime. J’ai réalisé une chose, au passage : la période que nous traversons, contrairement à ce qu’on pourrait croire, est idéale pour s’inscrire sur une application de rencontre amoureuse ! Eh oui, on n’a pas le droit de sortir de chez soi, pas le droit d’aller boire un verre et plus si affinité, alors il faut séduire avec les mots, avec l’humour, avec la répartie. C’est le moment de vous lancer, si vous hésitiez. Et si vous avez besoin de motivation, vous savez quelle émission regarder…

« Love is blind » à voir sur Netflix, pour les abonnés. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.