Ce documentaire, à voir sur France 5, fait le récit d'une découverte exceptionnelle près du centre historique d'Arles, à 20 mètres au fond de l'eau : une épave romaine et son précieux chargement. C'est le début d'une enquête aussi secrète que captivante.

Ce trésor reposait au fond de l’eau depuis 17 siècles avant d'être découvert par des archéologues. Ne ratez pas le documentaire diffusé jeudi 25 mars sur France 5 : « le trésor du Rhône ». Il vous emmène à Arles, avec les équipes du DRASSM (département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines). 

Luc Long, qui dirige une mission de fouille, a fait une découverte exceptionnelle, à vingt mètres de profondeur, dans une épave romaine. Ce bateau à fond plat, qui mesurait 18 mètres de long, l’équivalent antique d’une péniche, a fait naufrage non loin du port antique d’Arles. Ce bateau romain transportait des lingots d’argent, des pièces d’or et d’argent, des médailles impériales, dont un exemplaire totalement inédit, et une boucle de ceinture en or, pièce rarissime

A l’époque romaine, on imprimait le portrait de l’empereur régnant et son titre sur chaque pièce. Les monnaies sont donc un excellent marqueur chronologique. Or sur ces pièces, on trouve le portrait de Constantin II. Le naufrage a donc eu lieu au quatrième siècle, entre 337 et 340. 

Reconstitution du port antique d'Arles

Une multitude de questions se posent aloes. Pourquoi trouve-t-on des objets aussi remarquables à bord de cette épave ? A qui le trésor était-il destiné ? Comment le bateau a-t-il fait naufrage ? Luc Long, l’archéologue, est érudit, enthousiaste et très généreux : c’est un régal de l’écouter nous expliquer comment il assemble, petit à petit, les pièces du puzzle. Ce documentaire de Saléha Gherdane nous  montre les professionnels à l’œuvre : les plongeurs, les archéologues, les numismates qui étudient les pièces, et toutes sortes de spécialistes dont le travail apparait très concret. Mais on voit aussi l’Antiquité s’animer, grâce à des images de reconstitution et des animations 3D. Un passé fascinant refait ainsi surface : celui du port antique d’Arles.

Des fouilles ultra-secrètes

Le documentaire, grâce à cette épave et à son précieux chargement, lève le voile sur un épisode méconnu de l’Antiquité : les luttes intestines qui opposèrent les fils de Constantin, premier empereur chrétien de l’histoire. Ces objets, l’enquête va le montrer, étaient destinés à la refonte. Ils sont parvenus jusqu’à nous à la faveur d’un accident de navigation. Mais un autre danger immense les menace aujourd’hui : les pillages. C’est la raison pour laquelle le documentaire ne précise ni la date ni le lieu précis de ces recherches. 

« Le trésor du Rhône » : à voir sur France 5, jeudi 25 mars à 20h50, dans le magazine « sciences grand format », présenté par Mathieu Vidard. 

  • Légende du visuel principal: Luc Long, archéologue, découvre la boucle de ceinture en or. © ECLECTIC/ 2ASM / France Télévision
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.