À la télé ce soir Nigeria-Argentine, un match décisif dans la course à la qualification pour les 8ème de finale sur TF1. Et pour ceux qui n'aiment pas le foot, France 2 propose un nouveau numéro du "Plus grand cabaret du monde"...

20 ans que Patrick Sébastien nous reçoit dans son grand cabaret en prime-time sur France 2. 20 ans qu’on y croise des jongleurs, des humoristes, des acrobates, des magiciens, des clowns,... 20 ans qu’on y voit surtout Patrick Sébastien lui-même, le Patoche de la téloche, la star de la soirée, véritable nabab du cabaret, qui est chez lui au milieu de tous ces artistes et qui conclue systématiquement le show avec l’une de ses chansons.

Bon, il faut le reconnaître, le style Patrick Sébastien peut être un repoussoir pour toute une partie du public. Quand les uns y retrouvent l’esprit des grandes fiestas du sud-ouest, les autres n’y voient que vulgarité et beauferie crasse.

Dans une interview, Sébastien dit même cultiver ce côté « beauf » pour tenir son show à distance des puissants, du « monde d’en haut » comme il le dit lui-même

Son public à lui, c’est le petit peuple et il aimerait en être son porte-étendard. Du peuple, il parle à longueur d’interviews. Il avait même crée un parti politique pour le représenter mais il a vite laissé tomber. Patrick Sébastien reste un amuseur. Il n’est pas le Beppe Grillo français.

Si Patrick Sebastien est vu comme le visage populaire du PAF, ce n’est pas pour une question d’audiences : The Voice, Koh Lanta, le journal de France 2 ou même la matinale de Nicolas Demorand rassemblent autant voire plus de Français.

Non, si Patrick Sébastien est perçu comme un animateur populaire, c’est parce qu’il « fait » peuple. Mais de quel peuple parle-t-on ? Et bien d’un peuple fantasmé par cette télévision, qui aime la fête, les tours de magie et la grivoiserie. Qui ne me ressemble pas et qui, sans doute, ne vous ressemble pas non plus car il n’existe pas vraiment. 

Le peuple de Sébastien est le même depuis 20 ans et il sera sans doute le même dans 30 ans. Il est enfermé dans son décor de cabaret et n’a que faire des bouleversements de notre société puisqu’il n’est qu’une image d’Epinal du peuple français.  

Ce soir, plus de 60 millions de Français ne regarderont pas l’émission de Patrick Sébastien et la télé continue de nous faire croire qu’il s’agit d’une émission populaire…

Si les Français regardent de moins en moins la télé, cela fait bien longtemps que la télé, elle, a cessé de les regarder.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.