À voir ce soir sur M6, un film d'animation français...

Un Monstre à Paris, petit bijou réalisé par Eric Bergeron qui raconte la rencontre entre Lucile, une chanteuse de cabaret, et Francoeur, un monstre pourchassé par les forces de l'ordre dans tout Paris et qui s'avère être un musicien hors pair.

Sortie en salles en 2011, le film avait à l'époque marqué les esprits grâce à sa superbe bande-originale portée Mathieu Chedid, qui interprète le monstre Francoeur et qui partage l’affiche avec Vanessa Paradis, la chanteuse Lucile dans le film. À eux deux ils feront un véritable tube, "La Seine", que vous avez tous entendu, même si vous n'avez pas vu le film. 

Et en réécoutant ce morceau, je me suis rendu compte de l’importance de la musique dans les films d’animation. C’est grâce à sa bande originale que je garde un souvenir indélébile d’Un monstre à Paris

A l’opposé, je n’ai plus aucun souvenir de plein de dessins animés que j’ai adoré. Atlantide – l’empire perdu, un Disney datant de 2001. Je crois me souvenir que c’est un très bon film, mais pouf, oublié. Aucun souvenir.

Au contraire, quand je pense à Aladdin, j’ai tout de suite en tête Ce rêve bleu

Et bien évidemment, il suffit qu’on entende les mots Reine des Neiges pour qu’on ait à l’esprit Libéree, délivree !

Et si je vous ai cité deux films Disney, ce n’est pas anodin puisque c’est Walt Disney en personne qui a démocratisé le développement d’albums pour accompagner la sortie de ses dessins animés.

Au départ, il se servait de la musique pour rythmer ses films qui étaient muets. Et puis au début des années 1950, conscient du potentiel "tubesque" des chansons glissées dans ses œuvres, il crée la Walt Disney Music Company et sort, à chacun de ses films, des tubes pour les accompagner. Des tubes qui sont parfois plus connus que les dessins animés dont ils sont issus.

En reprenant cette vieille recette de Disney, les producteurs d’Un Monstre à Paris ont réussi à rendre le film inoubliable ET à fabriquer un véritable hit en parallèle avec La Seine, écouté sur YouTube plus de 30 millions de fois. Et même si vous n’avez pas envie d’allumer la télé ce soir, vous savez quoi ? Ecoutez la bande originale. Ça vous mettra en joie. 

► « Un Monstre à Paris », un disque Barclay mais aussi – et surtout – un film à voir ce soir à 22h55 sur M6

  • Légende du visuel principal: Image du film "Un monstre à Paris" © Aucun(e)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.