Ovidie et Sophie-Marie Larrouy signent pour Arte une websérie d'animation qui interroge les stéréotypes dans lesquels est souvent enfermée la sexualité féminine. Vous apprendrez sans doute des choses, mais surtout pas "comment booster votre libido" ou "les trucs infaillibles pour le satisfaire"...

Le titre est à lire au féminin pluriel : "Libres !" est une série documentaire qui parle de sexe. Une réflexion sur la sexualité féminine et les stéréotypes dans lesquels elle est souvent enfermée. Cette série prend la forme - c’est plutôt malin - d’un dessin animé. Il y a dix épisodes de trois minutes.  

Le tout est signé de deux femmes : Ovidie et Sophie-Marie Larrouy. La première a déjà réalisé plusieurs documentaires sensibles et intelligents sur le sujet. Mais aussi une BD (cette série est d'ailleurs une adaptation de la BD cosignée avec Diglee). Quant à Sophie-Marie Larrouy, elle est comédienne et podcasteuse. On lui doit un podcast intitulé « à bientôt de te revoir », que je vous recommande au passage : elle excelle dans l’art de l’anti-interview et de la digression absurde, c’est souvent hilarant.  

Pas de fausse pudeur

Ici, il est donc question de sexe, avec humour et sans fausse pudeur. Vous trouverez beaucoup d’informations, mais pas de conseils pour « booster votre libido » ou de « trucs infaillibles pour satisfaire votre partenaire ». C’est même exactement le contraire. L’idée est d’interroger les stéréotypes, les injonctions. D’apprendre à douter de ce que la publicité, les séries, les clips, les films, et même les conversations entre amis présentent comme la norme. Une norme qui va rarement, disons-le, dans le sens de l’intérêt des femmes. Tout cela est affaire de représentation. On voit Ovidie, dans chaque épisode, mais sous forme de cartoon. Elle est entourée de plein d’autres personnages.  

Beaucoup de sujets sont évoqués, au fil des épisodes : le tabou des règles, la fréquence des rapports sexuels (là-dessus, je me permets de spoiler un peu : toutes les études statistiques sont fausses, parce que tout le monde ment), les injonctions à la performance, les diktats concernant les poils des femmes, le gras des femmes, les sous-vêtements des femmes. Le tout à destination d’un public plutôt jeune : le format est taillé sur mesure pour les réseaux sociaux.  

Foutez-vous la paix !

Et ce qui est rassurant, c’est qu’il ne s’agit pas, avec cet appel à l’émancipation, de créer de nouvelles normes. Par exemple, en matière de poils : on peut interroger les stéréotypes qui font des poils des femmes quelque chose de monstrueux, de sale, ou je ne sais quoi… on peut déconstruire tout ça, mais sans pour autant avoir envie d'arrêter de s’épiler. Autrement dit : il est possible d’avoir des attitudes qui ne sont pas forcément en accord avec ses propres convictions politiques. Car chacun.e est pétri.e de contradiction. En avoir conscience, c’est déjà énorme. Le maitre mot de cette série, si je devais résumer, est de dire aux femmes : foutez-vous la paix. Voilà qui est salutaire.  

« Libres ! » A voir sur le site d’Arte, arte.tv, à partir du 27/01/2021. Dix épisodes de trois minutes. 

  • Légende du visuel principal: Deconstruire les stéréotypes, mais assumer ses propres contradictions : cette websérie ne remplace pas une norme par une autre, et c'est heureux ! © Josselin Ronse / Arte
L'équipe
Thèmes associés