"Des hommes et des dieux" est diffusé ce lundi sur France 5, et "India Song" sur Arte ce jeudi. Deux films singuliers et marquants, dans lesquels Michael Lonsdale, disparu récemment, fait montre de son immense talent d'acteur.

Les chaînes de télévision rendent hommage au comédien Michael Lonsdale, disparu la semaine dernière. Je vous recommande vivement deux films très différents, tous les deux marquants, et dans lesquels cet acteur exceptionnel a fait montre de son talent. 

Un moine sage et malicieux

Le premier est diffusé sur France 5 ce lundi 28 : « Des hommes et des dieux », sorti en 2010. Un film librement inspiré de l’histoire des moines de Tibhirine, ces religieux enlevés puis assassinés en Algérie. D’un fait divers tragique, Xavier Beauvois a fait un long-métrage pétri de grâce et de lumière. Ses personnages interrogent ce que signifient le courage, la foi, la solidarité, et la liberté. Car le débat agite cette petite communauté monastique. Face à la menace, faut-il rester ou partir ? Lonsdale, qui n’a jamais caché sa foi chrétienne, est exceptionnel dans le rôle de Frère Luc. La sagesse et la malice de ce moine crèvent l’écran. Sa prestation dans « des hommes et des dieux » valut à Michael Lonsdale le seul César de sa carrière, celui du meilleur second rôle masculin. 

Se laisser abriter par la langueur

Deuxième film, jeudi 1er octobre à 23h40 sur Arte (ou à n horaire plus simple sur le site d'Arte) : « India Song », de Marguerite Duras, 1975. Comment décrire ce film étonnant, singulier, bizarre, unique à ceux et celles qui ne l’ont pas vu ? La réponse tient en un seul mot, je crois : la langueur. Nous sommes à Calcutta, dans l’Inde britannique des années 1930. Michael Lonsdale joue un vice-consul fou amoureux de l’ambassadrice de France, incarnée par Delphine Seyrig. Ce qui est très spécial, c’est que les acteurs que l’on voit à l’image ne parlent pas. Mais on les entend en voix off. Autrement dit, le son et l’image ne sont pas synchronisés. Il est tout à fait possible de regarder « India Song » pour s’en moquer du début à la fin. Mais si on se laisse abriter par sa langueur étrange, ce film est d’une grande beauté. Et puis surtout, surtout, il donne envie d’écouter en boucle, après, la chanson « India Song », interprétée par Jeanne Moreau, qui n’est pas dans le film. Il est probable que vous la fredonniez  un long moment, car cette chanson s’accroche à la mémoire. Exactement comme s’accrochent à la rétine les images de ces deux films singuliers, inoubliables.  

« Des hommes et des dieux », sur France 5 lundi 28/09/20 à 20h50. « India Song », sur Arte jeudi 01/10/20 à 23h40 (ou en replays sur arte.tv).  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Michael Lonsdale et Sabrina Ouazani dans "des hommes et des dieux", de Xavier Beauvois. © Marie-Julie MAILLE - Why Not Productions / Armada Films / France 3 Cinéma
L'équipe