Le fantasme de l'île déserte paradisiaque en prend pour son grade : dans l'île où Mike Horn a envoyé des célébrités pour ce jeu de survie, la vie quotidienne est atroce malgré le sable blanc et l'eau turquoise. De quoi bénir notre petit confort domestique...

Installez-vous confortablement sur votre canapé moelleux avec un plateau télé copieux, un bon verre de vin... et regardez des gens souffrir. C’est délicieux. M6 flatte le sadique qui est en chacun de nous avec cette émission portée par Mike Horn, l’aventurier de l’extrême : The Island Célébrités. 

Les gens qui souffrent, en l’occurrence, sont des célébrités. J’entends d’ici les mauvaises langues ricaner : si Stomy Bugsy et Camille Cerf étaient des stars, ça se saurait... Mais si, lui est chanteur et elle, c’est Miss France 2015 ! Mais en fait, peu importe leur degré de notoriété. L’idée est d’insister sur le fait que ces gens-là vivaient dans le confort et le souci permanent de leur image et qu’à présent… ils doivent juste survivre. C’est un peu lourdingue ? Oui. Mais le spectacle vaut son pesant de cacahuètes. Par exemple quand Gwendal Peizerat, le patineur, court après des petits crabes rouges sur la plage, dans l’épisode de ce soir.

Gwendal Peizerat est clairement au-dessus des autres candidats. C’est amusant parce que je n’aurais pas parié sur le fait qu’un champion de patinage artistique soit aussi dégourdi quand il s’agit de survivre dans un environnement hostile. Oh le vilain préjugé ! Voilà une autre raison de regarder « The Island Célébrités » (meilleure raison, sans doute, que de flatter le sadique qui est en vous, d’ailleurs) : cette émission fait voler en éclat les clichés ! 

Les chitras, vous connaissez ?

Un autre cliché qui en prend plein la poire, c’est celui de l’île déserte paradisiaque. L’émission a été tournée au Panama, dans un décor idéal pour un voyage de noce. Sable blanc, eau turquoise et cocotiers.  Sauf que les vraies stars, dans cette île des Caraïbes, ce sont les chitras. Des minuscules moustiques dont la chanteuse Lâam a fait les frais. Elle est complètement défigurée par les piqûres. C’est d’autant plus impressionnant qu’elle s’est rasée la tête avant de commencer l’aventure. 

Ce que je préfère, dans The Island, ce sont les séquences « trucs et astuces » de Mike Horn. Parce qu’il fait comme si moi, devant ma télé, j’avais l’intention de partir demain matin dans la jungle panaméenne ! Voilà qui me fait penser à un autre cliché mis à mal grâce à cette émission : l’idée que la routine serait déprimante. Mais non ! Quand on voit comment ces pauvres people en bavent sur leur île, on aime son petit intérieur douillet, on bénit son confort domestique, on adore nos journées sans reliefs, on bénit son pyjama en pilou et ses chaussettes à trou ! Vive la routine. 

The Island Célébrités, épisodes 5 et 6. Mardi soir sur M6 à partir de 21h. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.