Nombreux sont les vidéastes qui se filment pendant des heures à ne rien faire. Cela peut sembler futile mais donne lieu à des questions très riches pour celui ou celle qui les regarde. Qu'est-ce que le temps perdu ou gagné ? A quoi sert-il de se lancer des défis ? Bref, le rien interroge : ça n'est pas rien !

Muhammad Didit, un jeune Indonésien, ne fait rien pendant 2h20.
Muhammad Didit, un jeune Indonésien, ne fait rien pendant 2h20. © Capture d'écran Youtube

Je vous ai déjà parlé, je crois, de ma passion pour les aptonymes. Un aptonyme, c’est un nom de famille en lien avec la personne qui le porte. Benjamin Millepied, danseur et chorégraphe, est l’exemple le plus flamboyant. Encore que Pierre Plouffe, ancien champion du monde de ski nautique, ne soit pas mal non plus. Eh bien Muhammad Didit, lui aussi, porte bien son patronyme. J’espère que ce n’est pas un pseudo. He dit it, il l’a fait. Muhammad s’est filmé en train de ne rien faire, pendant 2h20. La vidéo de cet Indonésien est à voir sur Youtube. 

4,8 millions de vues !

Ne fait-il vraiment rien de rien ? La notion de vide absolu donne lieu à d’intenses controverses entre physiciens depuis des millénaires. Mais je crois pouvoir dire avec la plus grande rigueur que Muhammad n’en fout pas une. Il est face à la caméra, assis en tailleur devant son lit. Et il attend. Il fixe l’objectif. Il est bien vivant, puisqu’il cligne des yeux. Mais c’est tout. Le plus spectaculaire, dans cette histoire, c’est le succès de la vidéo. Elle a été vue presque 5 millions de fois. Cinq millions ! Bon, évidemment, personne ne la regarde en entier (du moins j’espère) : on vérifie juste que le gars n’a pas triché, en cliquant au hasard au milieu et à la fin de la vidéo. 

Le temps qu'on perd et celui qu'on gagne

A quoi ça sert, me direz-vous ? Eh bien on se pose mille questions, en le regardant. Et notamment : que veut dire "perdre son temps" ? A vrai dire, si je vous en parle ce matin, c’est parce qu’on a changé d’heure hier et que je suis toujours fascinée par cette idée de gagner une heure ou perdre une heure. Où disparaissent les heures qu’on a perdues ? Et qu’est-ce que du temps bien rempli ? Demandez-vous une chose, tenez : quelle est la journée la plus remplie de votre vie ? Et quelle est la mieux remplie ? J’imagine que ce ne sera pas la même. 

Cet Indonésien n’est pas le premier à filmer le rien. Andy Warhol, dans les années 1960, a filmé son amant, le poète John Giorno, en train de dormir. Le film s’appelle "Sleep" et il dure plus de 5 heures. Sur Youtube, on ne compte plus les vidéastes qui marchent sur ses traces. On peut y voir une performance artistique ou une blague, au choix, mais cela interpelle. Si vous préférez en profiter en français, je vous conseille CemCem. Ce Youtubeur se lance régulièrement des défis saugrenus. Rester enfermé seul dans le noir pendant 48 heures. Écouter le réveil de son téléphone pendant 10 heures. Et mon préféré date de l’année dernière : CemCem compte, face caméra. Il compte jusqu’à 100 000. La vidéo dure 12 heures au total. Mais il y a quelques passages en accéléré. Apparemment ce défi lui a pris deux jours, sans s’arrêter. 

Le mur du marathon

On se demande évidemment pourquoi le jeune homme s’inflige un truc pareil, il a l’air de souffrir atrocement à mesure que passent les heures. Et en le regardant, on pense aux sportifs ! Pourquoi se faire autant de mal ? Pour la beauté du défi relevé, sans doute. Il a dit qu’il y arriverait, il y est arrivé. J’ai regardé la vidéo (pas en entier, là non plus, je vous rassure) en essayant de repérer le mur. Vous savez, le mur des 30 kilomètres, au marathon : ce moment où on n’en peut plus, ou on a envie de tout arrêter, de disparaitre, parce que c’est trop dur. Bref, ces vidéos sur le rien vous emmènent vers des questions, des réflexions très riches et ça, ce n’est pas rien !

J’ai une pensée pour José Artur, qui anima dans les années 1970 sur France Inter une émission intitulée : "Qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous". Et je vous laisse méditer cette réflexion de l’écrivain Laurent Nunez (non, ce n’est pas l’ancien ministre, c’est un homonyme). Aviez-vous remarqué que "glander" et "ne rien glander" signifiait exactement la même chose ? C’est absurde ! Ni plus ni moins absurde que ces barjots qui filment le rien. 

L'équipe