Aujourd’hui, on se branche sur OCS GO pour regarder “Curb Your Enthusiasm” (ou “Larry et son nombril” en français)...

Pourquoi vous parler d'une série du début des années 2000 ? Et bien parce que cette série va revenir prochainement pour une dixième saison, ça a été annoncé la semaine dernière. L’occasion de voir (ou de revoir) les 9 premières saisons de ce qui est sans doute la meilleure comédie que le petit écran n’ait jamais accueilli.

Une série inspirée de la vie de son créateur, Larry David, un humoriste new-yorkais devenu riche producteur hollywoodien après le succès de Seinfeld, une sitcom qu’il a co-écrite.

Dans Larry et son nombril, il joue son propre rôle, se présentant comme un personnage sans filtre, excessif et obsédé par lui-même. Un emmerdeur né qui consacre toute son énergie à ses lubies, provoquant ainsi des situations plus folles les unes que les autres. 

Et si le ressort comique de la série repose en grande partie sur les délires de Larry, on ne peut pas simplement la résumer à cela...

En se caricaturant ainsi, Larry David propose une critique féroce de la société hollywoodienne et du petit écran. Et vous imaginez bien que son propos sur la télévision m'intéresse tout particulièrement, moi qui passe à mon temps à détricoter le programme télé.

J'aimerais vous parler d'un épisode en particulier : l'épisode 9 de la saison 4.

Larry David invite son rabbin à dîner. Celui-ci lui demande s'il peut venir accompagné d'un "survivor" qui aimerait le rencontrer. Survivor, c'est le terme anglais pour désigner un rescapé. Naturellement, Larry pense qu'il s'agit d'un rescapé de la Shoah et décide d'inviter un ami de son père qui a connu les camps de concentration afin qu'ils puissent en discuter ensemble.

Sauf que le rabbin vient avec un "survivor", certes, mais avec un survivor de la télévision, puisqu'aux Etats-Unis, survivor est aussi le terme pour désigner les candidats de Koh-Lanta. Les deux hommes se disputent le titre de "survivor" lors du dîner. Une séquence incroyable !

Et c'est là que réside tout le talent de Larry David. Créer des situations absurdes, transgressives à souhait, pour dénoncer toute l'absurdité de la télévision et de la société dans laquelle nous vivons

Larry David est un maître et cette série est son plus grand chef-d'œuvre. Et comme je ne veux pas vous inciter à vous abonner à OCS, j'en appelle aux patrons de chaînes de la TNT : il faut absolument que l'un de vous se dévoue pour que l'on puisse voir Larry et son nombril en clair ! C'est une absolue nécessité !

En attendant, ceux qui sont abonnés à OCS peuvent toujours regarder les 9 saisons de Larry et son nombril sur OCS GO.

Légende du visuel principal:
Larry David, lors de la présentation de la neuvième saison de sa série "Curb Your Enthusiasm", le 27 septembre 2017 à New York © Getty / Mike Pont, FilmMagic
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.