Dans le documentaire "Hello Privilege. It's me, Chelsea", l'humoriste Chelsea Handler s'interroge sur le fait d'être une femme blanche aux Etats-Unis. Et s'attaque à l'un de sujets les plus épineux du moment : le concept de "privilège" blanc". Un film à voir sur Netflix.

Qu’est-ce que le privilège blanc ? C’est tout le sujet de ce documentaire. En France, je sais qu’on n’est pas très à l’aise avec ces thématiques mais de l’autre côté de l’Atlantique, sachez que le privilège blanc est un concept qui a pris de plus en plus d’importance au fil de ces dernières années.

Le privilège blanc, c’est l’idée que dans les sociétés occidentales, une personne à la peau blanche bénéficie d’avantages auxquels n’ont pas accès les personnes qui ne sont pas blanches.

C’est ce qu’on appelle la discrimination raciale…

Oui. Alors pourquoi parler de « privilège blanc » et non pas tout simplement de discrimination raciale. Et bien je trouve que c’est présenté de manière assez claire dans ce film. Si l’on parle de discrimination raciale, on en vient à parler des discriminés et ça devient très vite, malheureusement, un sujet qui n’intéresse plus que les discriminés.

Quand on parle de « privilège blanc », on se met de fait à évoquer les « privilégiés », à savoir les Blancs, qui se sentiront concernés, ou au moins heurtés par le sujet. Et ça c’est déjà une victoire. Parce que le racisme est l’affaire de tous et non pas celle uniquement des minorités discriminés.

Ce documentaire a une vertu : il essaye de dépassionner ce sujet, pourtant si électrique, en y glissant de l’humour et de la légèreté.

C’est à mes yeux une bonne première approche avec ce concept. D’autant plus que Chelsea Handler y glisse de l’intime afin que chacun puisse s’identifier à la manière dont elle vit sa "blanchité". 

Un documentaire que je conseille à tous ceux qui ont le privilège… d’avoir un compte Netflix. Pour les autres, je vous conseille de lire Le racisme est un problème de Blancs écrit par la journaliste britannique Reni Eddo-Lodge aux éditions Autrement. 

► « Hello Privilege. It’s me, Chelsea », c’est à voir sur Netflix.

  • Légende du visuel principal: "Hello Privilege. It's me, Chelsea" © Netflix
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.