Cathy, tout juste veuve, supporte avec délicatesse un entourage odieux. Mais saura-t-elle voir l'amour qui pointe son nez ? Cette série est une merveille d'humour so british. A siroter sur Arte, avec une tasse de thé.

Lsley Manville, délicieuse dans le rôle de Cathy.
Lsley Manville, délicieuse dans le rôle de Cathy. © Mark Johnson./ Arte

La rupture est consommée : l’accord post-Brexit conclu entre Londres et Bruxelles entre en vigueur le 1er janvier. Aussi voulais-je vous recommander une pépite britannique. Une série à voir gratuitement sur le site d’Arte : Mum. C’est l’histoire de Cathy, qui vit dans un pavillon de banlieue. Elle a bientôt 60 ans et quand démarre le premier épisode, elle vient de perdre son mari. Cathy est une femme très douce, toujours souriante, qui doit supporter un entourage infect. A commencer par son frère et sa belle-sœur. Un seul exemple? Quand Cathy accueille le couple le jour de l'enterrement de son mari. 

- Merci d'être venue. - De rien, j'adore les obsèques ! 

Cette belle-sœur est un poème. Mais le fils de Cathy n’est pas mal non plus : c’est un grand benêt pourtant déjà adulte, qui vit chez sa maman, qui passe sa vie à traîner en caleçon. Sa petite amie, qui se sent bien dans cette maison, est gaffeuse, malpolie, et bête comme ses pieds. Quant aux beaux-parents, les parents du défunt mari, ils ont carrément perdu la boule, ils sont très méchants, c'est hilarant. Et ils aiment beaucoup, eux aussi, s’incruster chez Cathy. 

Un tact so british

Il est assez rare, je dois dire, de détester autant des personnages secondaires ! Et c’est l’un des charmes de cette série : on est épaté par la patience de cette femme. Son tact est so british ! C’est Lesley Manville qui interprète Cathy : on l’a vue dans le rôle de la princesse Margaret dans The Crown

Il y a néanmoins une personne à sauver, dans l’entourage de Cathy : Michael, l'ami de la famille. On comprend très vite que cet homme un peu bourru est amoureux de Cathy depuis quarante ans. Il n’y a qu’elle à ne pas l’avoir compris, d’ailleurs… Et peu à peu, va se nouer une très jolie comédie romantique. Comme ça fait du bien, de voir à l’écran la vie amoureuse d’une femme de soixante ans ! D’autant que tout cela est écrit avec une grande finesse. Le ton est parfois mélancolique, mais l’humour est toujours en embuscade.  

A déguster lentement

Il y a trois saisons au total. Les deux premières se déroulent intégralement dans la maison de Cathy, la troisième dans une autre maison… Toutes sont disponibles sur le site d’Arte, mais je vous conseille de ne pas tout dévorer d’un coup. Cette série se déguste lentement. Car elle dit l’importance du temps qui passe dans la renaissance des sentiments. Et puis elle montre des personnages – c’est suffisamment rare pour être signalé – qui ne savent pas mettre des mots sur ce qu’ils ressentent. Comme dans la vie, en somme ! Pour mieux les comprendre, pour mieux les cerner, il faut prendre le temps de les connaitre. Et de s'attacher. Vous prendrez bien une tasse de thé ?  

Mum : Les trois saisons de cette série britannique sont à voir gratuitement, sur le site d’Arte.

L'équipe