Ce soir, on fête Halloween une télécommande à la main...

Alors je sais ce que vous allez me dire... Réveille-toi Redwane... On n'est dans une de tes séries américaines à la noix, personne ne fête Halloween dans la vraie vie. Et vous n'aurez pas tort, en dehors de la télé ou des rayons de supermarché, en France, Halloween n'existe pas.

Mais comme mon job à moi, c'est de regarder la télé et que toutes les occasions sont bonnes pour se gaver de bonbons devant le petit écran, je me suis déguisé en Julie Lescaut (parce que oui, Véronique Genest me fait peur) et vous ai déniché le programme parfait pour fêter Halloween devant la télé...

À 21h, Canal+ diffuse le film Ça, l'adaptation du grand classique de Stephen King...

Sortie en cinéma en 2017 et interdit aux moins de 12 ans à l'époque. L'histoire: un clown qui dévore des enfants dans une petite bourgade américaine. Si ce n'est pour sa photographie, ce film n'a que peu d'intérêt. L'exemple-même d'un chef d'œuvre de la littérature d'épouvante beaucoup trop édulcoré pour Hollywood.

De Hollywood, il sera d'ailleurs question juste après ce film puisque Canal diffuse un documentaire "Make Horror great again" qui explore le renouveau de l'horreur aux Etats-Unis. À voir absolument pour les amateurs du genre.

Et pour ceux qui ne sont pas abonnés à Canal ?

Je vous conseillerais de zapper sur Arte puisqu'à 23h05 sera diffusé Le funeste destin du docteur Frankenstein, un documentaire sur la vie et l'œuvre de Mary Shelley. 

Dans un autre genre, C8 nous propose un numéro de Strike spécial Halloween. Strike, c'est le nouveau jeu télé basé sur le bowling avec Vincent Lagaff à la présentation. Une certaine vision de l'horreur..

Et si cette programmation ne vous convient pas, il y a toujours Netflix... et là il y a le choix :

  • Pour ceux qui aiment le cinéma et/ou Monica Belluci, vous y retrouverez le très bon Dracula de Francis Ford Coppola
  • Pour ceux qui veulent vraiment se faire peur, il y a la série documentaire L'irréel, recueil de témoignages d'anonymes ayant croisés la route d'esprits ou de démons
  • Et pour ceux qui veulent vivre à fond l'esprit d'Halloween, il y a Le fils de Chucky, un nanar incroyable où la célèbre poupée Chucky et sa fiancée se retrouvent à devoir s'occuper d'un enfant non désiré. Problème : le couple ne sait pas si cet enfant est une fille ou un garçon. Et pour cause : c'est une poupée donc elle n'a pas de sexe à proprement parler. 

Voilà. Je vous laisse choisir votre programme télé. Mais si vous avez votre réserve de chamallow et de caramel, tout devrait bien se passer.

Légende du visuel principal:
Boris Karloff donna son visage au mythe de Frankenstein... Image tirée du film "La fiancée de Frankenstein" de James Whale en 1935 © Getty / John Kobal Foundation
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.