Première diffusion gratuite de cet hommage à la série culte, l'évènement est important ! Ces retrouvailles de Friends ne sont pas un nouvel épisode, mais une plongée dans les secrets de fabrication. Oh my god.

Ils sont venus, ils sont tous là. Vous risquez de pleurer, mais pas seulement de nostalgie.
Ils sont venus, ils sont tous là. Vous risquez de pleurer, mais pas seulement de nostalgie. © Warner Bross / TF1

Voici les grandes retrouvailles de Friends ! L’émission était déjà disponible sur Salto depuis un mois, mais cette plateforme est payante. Ce jeudi soir sur TF1, c’est la toute première diffusion gratuite, pour tout le monde, autant dire que l’événement est important. Les six interprètes de la série culte réunis sur un plateau de télé, dix-sept ans après le clap de fin.

Ce n’est pas un nouvel épisode, mais un hommage à « Friends ». L’émission est construite autour d’une interview, menée par James Corden. Il y a également un « pèlerinage » dans les décors de la série, quelques reconstitutions de scènes cultes, et des invités surprise. 

La fabrique d'une sitcom

J’ai pleuré. Évidemment que j’ai pleuré. Mais pas seulement de nostalgie parce que le temps est assassin et emporte avec lui les mugs du Central Perk. Non, j’ai aussi pleuré de rire ! Car c’est une plongée dans la fabrique de Friends qui est proposée. On nous montre les coutures, les coulisses, les secrets de fabrication. 

Tenez, au hasard, la séquence du canapé. La scène, telle qu’elle apparait dans le script, est d’une simplicité désarmante : le nouveau canapé ne passe pas par l’escalier de l’immeuble et Ross hurle sur ses amis : « Pivotez, pivotez ». Si c’est à pleurer de rire, c’est parce que les acteurs et actrices de cette série maitrisent à la perfection le comique de geste. Humour visuel, casting excellent. Parce que l’alchimie entre eux est réelle (les scènes de bêtisiers le prouvent). Et parce que la personnalité de chaque personnage est très fine, très bien brossée : c’est le talent de David Crane et Marta Kauffman, les créateurs de « Friends ».

Le poids du public

On découvre aussi le rôle majeur du public, devant lequel était enregistré chaque épisode. Quand une blague faisait un bide, les scénaristes se réunissaient en urgence : on réécrivait la réplique et on tournait à nouveau la scène. C’est grâce à l’enthousiasme du public en découvrant Chandler et Monica dans le même lit que ce couple a duré : les réactions des gens ont été tellement dingues que les scénaristes se sont dits : cette histoire ne peut pas être seulement un dérapage d’un soir, comme prévu. Ce sera donc Chandler et Monica. « Friends », c’était du théâtre ! 

Lady Gaga, tu pues le chat !

L’émission de ce jeudi soir est en version française. Est-ce préférable ? Gros débat. Les voix de doublage sont celles qui nous ont accompagnés dans les années 90. Mais quand ce sont les comédiens qui parlent, et pas les personnages, la voix doublée est assez étrange, à mon avis. Authenticité ou nostalgie, nos cœurs balancent. Vous êtes plutôt « tu pues le chat » ou « smelly cat » ? Franchement, si Lady Gaga accompagne Phoebe, je vote pour la VO.

J’avais très peur d’être déçue par ces retrouvailles, elles m’ont en fait emballée. Connaitre les trucs, les recettes, ne gâche rien au plaisir. C’est même l’inverse. Comme dirait Janice : Oh. My. God.  

Friends, les retrouvailles. Jeudi 24 juin sur TF1 à 21h. L’émission dure un peu moins de deux heures (sans compter les coupures pub). Et pour la VO, rendez-vous sur Salto.

L'équipe
Thèmes associés