Un documentaire sur Histoire TV raconte l'histoire de la cité-jardin Ungemach, à Strasbourg. Les maisons étaient réservées à des couples de "souches saines et fécondes", qui avaient l'obligation de faire beaucoup d'enfants. Cette expérience eugéniste a duré plus de 60 ans.

« L’expérience Ungemach, une histoire de l’eugénisme » : documentaire de Vincent Gaullier et Jean-Jacques Lonni.
« L’expérience Ungemach, une histoire de l’eugénisme » : documentaire de Vincent Gaullier et Jean-Jacques Lonni. © Look at Science - Sancho & C° - France Télévision

Une documentaire captivant, à voir sur la chaine Histoire TV, raconte une expérience trop peu connue : "L’expérience Ungemach, une histoire de l’eugénisme". A Strasbourg, pendant plus de soixante ans, une cité-jardin était réservée "aux éléments précieux de la société". Des couples avaient accès à une maison dans cette charmante citée arborée, à condition de fonder une famille nombreuse. L’idée était "d’améliorer l’espèce humaine" en augmentant la proportion d’individus dits "de qualité". La cité Ungemach a été inaugurée en 1924, en s’appuyant sur l’idéologie de Francis Galton, inventeur britannique de l’eugénisme. 

Comment étaient sélectionnés les habitants de ce quartier ? Ils devaient remplir un long questionnaire, qui demandait par exemple combien de leurs frères et sœurs étaient encore en vie, histoire d’éclairer leur hérédité. Le fondateur de la cité-jardin, Alfred Dachert, examinait de très près les réponses, comme l’explique l’historien Paul-André Rosenthal, et établissait une note selon un barème précis.

L'idée est de choisir des couples "de souche saine et féconde" et de leur faire profiter du cadre agréable de cette cité jardin pour que les enfants grandissent dans les meilleures conditions possibles. Les familles étaient ensuite régulièrement contrôlées, rappelées à l’ordre si leur intérieur n’était pas assez propre, par exemple. Et elles étaient expulsées si elles n'avaient pas assez d'enfants. Un couple a même dû quitter les lieux après avoir perdu un enfant dans un accident : leur famille n’était plus assez nombreuse, ils ne remplissaient plus les critères…  

On est effaré de constater que ceux et celles qui ont passé leur enfance à Ungemach ne savaient pas du tout qu’ils étaient des cobayes, qu'ils participaient à une expérience eugéniste. Cette ancienne habitante l’a compris très récemment, en lisant le livre de l’historien que vous venez d’entendre, Paul-André Rosenthal. 

Ce documentaire s’appuie sur des images d’animation, bien utiles pour raconter une histoire, pour tisser le récit de cette expérience glaçante. À partir de cet exemple strasbourgeois, le film explique plus largement l'histoire de l'eugénisme et ses conséquences désastreuses. Il montre précisément la place qu’a prise cette idéologie dans l’élaboration de la solution finale nazie.

Cette expérience d’Ungemach à Strasbourg a duré jusque dans les années 1980. Jusque dans les années 80, on refusait une maison à des gens sur des critères de santé ou de trop faible fécondité. C’était avant-hier.

"L’expérience Ungemach, une histoire de l’eugénisme" : documentaire de Vincent Gaullier et Jean-Jacques Lonni,  à voir sur Histoire TV vendredi 26/11 à 20h50 (Histoire TV est une chaine payante ou gratuite, en fonction de votre opérateur). Ce documentaire sera également disponible sur Salto - avis aux abonnés à cette plateforme - pendant une semaine.

L'équipe