Il parle anglais avec un charmant accent frenchy. Ce cuisinier "obsessionnel" propose des vidéos dans lesquelles il lui arrive de fabriquer lui-même ses ustensiles. Voilà qui rallonge un chouïa les recettes...

Obsessionnel de son propre aveu, mais aussi drôle et très malin, Alex vulgarise comme personne.
Obsessionnel de son propre aveu, mais aussi drôle et très malin, Alex vulgarise comme personne. © Capture d'écran Youtube / Alex French Guy Cooking

Si l'envie vous prend de progresser en cuisine, Youtube est une bonne idée. On y trouve des centaines de chaines de tutoriels, qui donnent des conseils, montrent les recettes et les bons gestes. Le problème, c’est que ces vidéos sont souvent très rasoirs. Aussi suis-je enchantée d’avoir découvert Alex, alias « french guy cooking ». 

Il tourne ses vidéos en anglais, d’ailleurs il est suivi dans le monde entier (presque 2 millions d’abonnés au compteur), mais il est Français. C’est un ambassadeur de la gastronomie tricolore. Et l’une des raisons pour lesquels je trouve ce type charmant, c’est son accent... Difficile de ne pas repérer qu’il est Français, je pense même qu’il en rajoute un peu, son accent est sa marque de fabrique. Mais pour ce qui est du vocabulaire, Alex parle un anglais irréprochable. 

Cuisinier obsessionnel

Cet amateur autodidacte se présente surtout comme un cuisinier obsessionnel… et on aurait du mal à lui donner tort. Quand il s’est lancé un défi culinaire, Alex ne lâche jamais. Il essaie, il rate, il recommence, il rate encore, il recommence, il rate mieux, il réessaie et il parvient toujours à un résultat au top. Ce garçon est un brin perfectionniste. A chaque fois, il se penche sur les explications chimiques de la réussite d’une recette, et il parvient à vulgariser avec beaucoup de talent. 

Exemple, la mayonnaise : comment peut-on obtenir cet aspect solide en mélangeant des ingrédients liquides ? Pas de miracle, pas de piège, juste de la science. Alex explique avec beaucoup d’humour mais aussi de la rigueur et de la pédagogie la réaction chimique cachée derrière la mayo. Sa vidéo se dévore, avec ou sans bulots à tremper dans la sauce. Et quand il doit se lancer dans une explication scientifique, son frigo bleu entre en jeu. Il y dessine des formules chimiques, des schémas, des dessins explicatifs. C’est un peu son paper board : le frigo bleu est un personnage récurrent. 

Couteau bluetooth 

Son perfectionnisme va parfois trop loin. Nous parlons d’un homme qui installe un capteur bluetooth sur son couteau pour déterminer l’angle parfait de la lame. D’un homme qui, quand il ne trouve pas l’ustensile dont il a besoin, décide de le fabriquer ! Oui, ça rallonge un peu la durée de la recette. En ce moment, ce Géo Trouvetout de la cuisine est obsédé par le riz frit, à la chinoise, et comme il n’est jamais satisfait du résultat, il a fabriqué lui-même un fourneau pour installer son wok. Il a fallu sortir le fer à souder. 

Ce qui est génial, dans ces vidéos, c’est qu’on apprend avec lui. 

Alex nous embarque dans son enquête. Il ne nous demande pas de suivre ses conseils, mais de découvrir avec lui comment aboutir à la meilleure recette de croissant, de lasagnes ou de soupe à l’oignon. Sa

cuisine est assaisonnée d’une bonne dose d’autodérision. Elle est aussi remarquablement construite, scénarisée : il installe du suspens, une dramaturgie. On veut savoir comment chaque défi va se terminer ! Résultat : les vidéos, qui durent un quart d’heure, passent en un claquement de doigt. Bref, gros coup de cœur pour ce youtubeur. And this is not only because he has a charming french accent. 

La chaîne Youtube : « Alex, french guy cooking » 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe