C'est une histoire rocambolesque. Celle de Charles Ingram, officier de l'armée britannique, qui fut accusé d'avoir triché à "Qui veut gagner des millions ?". Un téléfilm inspiré de sa vie sera diffusé ce soir à 21h sur TF1.

"Quiz", l'histoire vraie d'un candidat de jeu télé accusé d'avoir triché - capture écran de la bande-annonce
"Quiz", l'histoire vraie d'un candidat de jeu télé accusé d'avoir triché - capture écran de la bande-annonce © Stephen Frears/TF1

C'était en 2001. À la veille des attentats du World Trade Center. Charles Ingram, homme bien sous tout rapport, voit sa vie basculer le soir de sa victoire à "Qui veut gagner des millions ?". Il est l'un des rares candidats à avoir décroché le million, la récompense ultime.

Des millions de Britanniques suivent en direct l'étonnant parcours d'un candidat pas franchement brillant. Sa victoire en étonne plus d'un. À commencer par la production de l'émission qui doute de son honnêteté. Et pour cause : elle a toute les raisons de penser qu'il y a eu une irrégularité.

Tout au long de son parcours dans le jeu, Charles Ingram a d’abord choisi la mauvaise réponse avant de se raviser et de se retourner vers la bonne.

Et en regardant attentivement l’émission, l’équipe s’est rendue compte qu’une personne dans le public l’avait sans doute aidé en toussant dès lors qu’il faisait fausse route.

Ça paraît fou dis comme ça mais ça n’a pas du tout fait rire la chaîne et la production qui ont de suite engagée des poursuites. Et la victoire de Charles Ingram s’est transformée en bataille judiciaire ultra médiatique.

C’est toute l’Angleterre qui s’est emparée de cette affaire…

L'émission était regardée par plus d’une quinzaine de millions de personnes. C’était un phénomène de société et ça le téléfilm le raconte assez bien. Tous les Britanniques voulaient en être. Tous rêvaient du million du livres. Les inscriptions à l’émission explosaient.

Et tous en ont voulu à Charles Ingram. Alors, il a vécu l’enfer. Tout le monde toussait sur son passage. On a tué son chien. Il a reçu des menaces. Ses enfants ont dû changer d’école…

Ce soir, vous verrez le dénouement du procès. Est-il coupable ou non ? Je ne veux rien vous dire pour ne pas vous gâcher le plaisir.

Mais je veux simplement que vous ayez en tête que ce téléfilm ne raconte pas que cette affaire. Il parle aussi de notre rapport à cette télé populaire qui met en scène des gens ordinaires. 

Des hommes et des femmes qui nous ressemblent et qui jouent leur avenir sur un plateau de télévision. 

Des gens comme vous et moi qu’on aime voir gagner. Mais qu’on aime aussi voir perdre. Il n’y a rien de plus jouissif en réalité que d’être devant sa télé quand un candidat se trompe. Quand ses espoirs se brisent et que son sourire à la caméra peine à porter le poids de ses erreurs.

Et c’est là toute la puissance cathartique de la télévision. En voyant ces candidats malheureux quitter le plateau, c’est comme si d’une certaine manière, on se libérait de nos propres désillusions. 

Quiz, un téléfilm en trois parties à découvrir ce soir à 21h sur TF1.

L'équipe