Ils sont donc partis. Désormais, les maris, les fils, les frères, les fiancés sont devenus "ceux du front".

Carte postale patriotique
Carte postale patriotique © AFP

Cette chanson a été écrite par un capitaine du 71è régiment d'infanterie sur une musique d'un brigadier fourrier d'artillerie. Ce sont donc des militaires sous l'uniforme qui s'exprime.

Quel que soit le deuil de vos cœurs / Pleurez fièrement, tendre mère / Fille ou fiancée, épouse ou sœur

"Ceux de chez vous" sont devenus "ceux du front" et les femmes doivent apprendre à accepter leur absence et leur sacrifice. On le sait, cette guerre va être meurtrière comme aucune autre jusqu'alors dans l'histoire de France. 

A peu près un homme sur dix ne reviendra pas. Presque 1 million 400 000 morts. Et à la fin de cette guerre ce seront 27% des Français de 18 à 27 ans qui auront disparu. c'est un phénomène que les historiens appellent le deuil de masse. 

Et cette chanson, écrite par des soldats en 1915 rappelle donc aux femmes quel est le devoir auquel se soumettent les hommes de ce pays et surtout, elle leur dit quel devra être la tonalité de leur deuil: la fierté. La fierté d'avoir perdu un homme à la guerre.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.