"Papa doit avoir bien froid..." Il sont nombreux les enfants de France à chanter cette jolie chanson intitulée "Lettre du petit garçon". Une lettre qui dit combien un gosse peut penser à son père, là-bas dans les tranchées.

Carte patriotique montrant une enfant qui écrit une lettre a son père qui se trouve sur le front
Carte patriotique montrant une enfant qui écrit une lettre a son père qui se trouve sur le front © AFP

Les Français sont bien conscient des souffrances des soldats. On ne connait pas forcément chaque détail, mais on sait que les poilus vivent et meurent dans la boue et le froid.

Mais, mon papa, comme il est long le temps qui passe / Combien de mois déjà, passés sans te revoir /  J'ai le cœur gros, à table, quand je vois ta place / Qui reste vide chaque soir !...

Cette jolie chanson joue sur l'impatience des enfants. Sur la séparation forcée de millions de famille et sur la douleur, l'angoisse, des enfants de soldats.

La lettre du petit garçon a été créée en 1915, dans une revue au Palais Royal à Paris, dans la voix d'une chanteuse bientôt très célèbre : Yvonne Printemps. 

Mais sa chanson est vraiment interprétée par des milliers de petites voix qui chantent aussi l'émerveillement du petit garçon fier de son papa.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.